Yahoo! s'allie à AOL et à Google contre Microsoft

11/04/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le groupe internet américain Yahoo! négocie une alliance avec AOL, la branche internet du groupe américain de médias Time Warner, et va en outre collaborer avec son rival Google. Yahoo! entend ainsi résister à la pression exercée par le géant des logiciels Microsoft, qui entend racheter le groupe internet pour un montant que Yahoo! estime trop faible.

Le groupe internet américain Yahoo! négocie une alliance avec AOL, la branche internet du groupe américain de médias Time Warner, et va en outre collaborer avec son rival Google. Yahoo! entend ainsi résister à la pression exercée par le géant des logiciels Microsoft, qui entend racheter le groupe internet pour un montant que Yahoo! estime trop faible.

Selon le Wall Street Journal, Yahoo! et AOL, respectivement les deuxième et troisième plus grands groupes internet au monde, seraient proches d'un accord visant à regrouper leurs activités internet. Toujours selon le journal, Microsoft négocierait pour sa part avec le géant des médias News Corp une offre de rachat commune de Yahoo!. Ces négociations n'ont provisoirement pas encore débouché sur un accord.

Yahoo! et Google, les plus grandes entreprises internet au monde, annoncent une collaboration consistant à un partage de leur espace publicitaire. Dans le cadre d'une expérience qui durera deux semaines, Google pourra insérer des publicités à côté de trois pour cent des résultats de recherche sur le site web de Yahoo!.

Le groupe internet Yahoo! tente ainsi de proposer à ses actionnaires une alternative à l'offre de reprise de Microsoft. En plus d'une alliance avec AOL, Yahoo! proposerait aussi un programme de rachat d'actions propres d'un montant de plusieurs milliards de dollars, à un prix supérieur par action que celui offert par Microsoft.

Yahoo! résiste depuis deux mois déjà à l'offre de rachat lancée par Microsoft le 1er février. En reprenant Yahoo!, Microsoft entend concurrencer Google sur le marché très lucratif de la publicité en ligne. Le géant de l'informatique a proposé 44,6 milliards de dollars pour Yahoo!, pour moitié en espèces et pour moitié en actions. Le groupe internet a refusé l'offre, la jugeant trop basse, mais Microsoft a déclaré ne pas vouloir l'augmenter et a même menacé, le week-end dernier, de la réduire si le groupe ne l'accepte dans les trois semaines.

"Tout accord définitif entre Yahoo! et Google consoliderait plus de 90% du marché de la publicité en ligne aux mains de Google", réagit Brad Smith, 'general counsel' chez Microsoft. "Cela rendrait le marché nettement moins compétitif, contrairement à ce qui se passerait si nous rachetons Yahoo!. Nous allons évaluer avec précision toutes les options qui s'offrent à nous. Notre proposition demeure la seule alternative valable émise qui offre aux actionnaires de Yahoo! une valeur totale et juste à leurs actions, qui accorde à chaque actionnaire une voix dans l'avenir de l'entreprise, et qui accroît le choix de créateurs de contenu, d'annonceurs et de consommateurs."

Source: Belga

Nos partenaires