Yahoo a déboursé plus de 90 millions de dollars pour attirer Marissa Mayer

20/07/12 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Datanews

Le groupe internet Yahoo a dû consentir un pont d'or pour débaucher son nouveau CEO de son concurrent Google. Sur cinq ans, Marissa Mayer recevra en effet plus de 90 millions de dollars, soit quelque 73 millions d'euros. C'est ce qui ressort de son contrat, publié sur le site web de la SEC, l'autorité américaine en charge du contrôle de la bourse.

Yahoo a déboursé plus de 90 millions de dollars pour attirer Marissa Mayer

Le groupe internet Yahoo a dû consentir un pont d'or pour débaucher son nouveau CEO de son concurrent Google. Sur cinq ans, Marissa Mayer recevra en effet plus de 90 millions de dollars, soit quelque 73 millions d'euros. C'est ce qui ressort de son contrat, publié sur le site web de la SEC, l'autorité américaine en charge du contrôle de la bourse.

M. Mayer recevra un salaire annuel d'un million de dollars, complété par une prime de performance de deux millions supplémentaires par an si elle atteint ses objectifs. Si elle dépasse ces objectifs, la prime grimpe alors à quatre millions.

"En tant que membre de la haute direction de Yahoo, vous recevrez en outre une prime sous la forme d'actions de 12 millions de dollars, dont la moitié en actions et l'autre moitié en options" qui pourront être encaissées dans les trois prochaines années, précise le contrat de travail.

A cela s'ajoutent des options supplémentaires, d'une valeur de 14 millions, que M. Mayer pourra lever au fil des ans. Le montant correspond à la somme qu'elle n'a pu encaisser en raison de son départ du géant internet Google.

Pour couronner le tout, elle recevra une prime en actions de 30 millions sur cinq ans, ainsi qu'une prime supplémentaire d'au moins 12 millions. Au total, cela signifie que M. Mayer peut s'attendre à percevoir 25 millions de dollars sur cinq ans, complétés par 68 millions de dollars en actions et options. Dans certains cas, des clauses dites "clawbacks" prévoient que la restitution d'une partie de la somme peut être réclamée, le cas échéant.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires