Xiaomi veut lancer ses smartphones aux Etats-Unis

06/03/18 à 14:10 - Mise à jour à 15:29

Cette année ou l'an prochain, Xiaomi entend sortir ses smartphones aux Etats-Unis. L'entreprise examine aussi une extension européenne.

Xiaomi veut lancer ses smartphones aux Etats-Unis

Xiaomi Redmi Note 5 © .

Xiaomi vend aux Etats-Unis une caméra d'action, une TV Android Box et une série de casques notamment, mais voici que le géant technologique chinois annonce à The Wall Street Journal qu'elle désire y proposer aussi des smartphones cette année déjà ou au plus tard en 2019. Cela fait des années, que les analystes spéculent à propos de l'arrivée des téléphones de Xiaomi sur le sol américain.

Expansion occidentale

"Nous avons toujours envisagé de pénétrer le marché américain", déclare Lei Jun, CEO de Xiaomi. "Nous voulons y lancer nos smartphones fin de cette année ou durant les premiers mois de l'an prochain." Après Huawei, OPPO et Vivo, Xiaomi est actuellement le quatrième plus grand fournisseur de smartphones en Chine.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise cible l'occident, puisque fin de l'année dernière, elle a démarré son expansion européenne. Xiaomi débarque d'abord dans les magasins espagnols. En fonction des chiffres de vente enregistrés, le fabricant proposera alors aussi sa gamme dans d'autres pays européens.

Difficultés

Aux Etats-Unis, le succès de l'expansion dépendra surtout des contrats signés avec les fournisseurs télécoms locaux tels Verizon et AT&T. Plus encore que chez nous, la vente de smartphones aux Etats-Unis passe essentiellement par ce genre de contrats appelés 'joint offer'.

Reste à savoir si Xiaomi réussira à convaincre des fournisseurs car ses concurrents chinois Huawei et ZTE éprouvent actuellement des difficultés sur le plan de leurs relations américaines. Les autorités américaines soupçonnent en effet ces entreprises de jouer le jeu du gouvernement chinois. Voilà pourquoi elles recommandent aux entreprises américaines de ne plus vendre les téléphones de ces fabricants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires