Word banni à Anderlecht

05/03/09 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

La commune d'Anderlecht vient d'annoncer sa décision de passer à l'OpenDocument Format (ODF) et OpenOffice.org pour les documents de bureau.

La commune d'Anderlecht vient d'annoncer sa décision de passer à l'OpenDocument Format (ODF) et OpenOffice.org pour les documents de bureau.

Depuis février 2006 en effet, tous les nouveaux PC de la commune étaient équipés d'OpenOffice.org, outre bien sûr Microsoft Office. Petit problème: personne n'utilisait le programme open source, car tout le monde était tellement habitué à Microsoft Office.

"Fin 2007, nous avons donc invité une série d'utilisateurs volontaires à faire exclusivement usage d'OpenOffice.org", explique Viviane Hoeken à l'occasion de la journée d'études KennisLab Open Source de V-ICT-OR, et ce dans une tentative de sortir de cette impasse. Simultanément, le Centre d'Informatique pour la Région bruxelloise menait une étude d'impact sur les répercussions d'une migration totale. Autre fait important, la décision prise, en juillet 2008, par le collège des bourgmestre et échevins d'Anderlecht, d'opter résolument pour la migration vers OpenOffice.org. D'ici mai, toutes les installations de Microsoft Office d'Anderlecht devraient être remplacées par OpenOffice.org. "Sauf Microsoft Access, parce que nous utilisons encore trop de bases de données Access," précise encore Hoeken.

D'ici le milieu de l'année prochaine, six autres communes bruxelloises envisageraient elles aussi de se convertir à OpenOffice.org.

Nos partenaires