Windows Phone gratuit pour certains fabricants

13/03/14 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Datanews

Microsoft va permettre à deux fabricants indiens de téléphones mobiles d'utiliser gratuitement Windows Phone sur leurs appareils. L'entreprise espère ainsi réduire la part de marché d'Android.

Windows Phone gratuit pour certains fabricants

Microsoft va permettre à deux fabricants indiens de téléphones mobiles d'utiliser gratuitement Windows Phone sur leurs appareils. L'entreprise espère ainsi réduire la part de marché d'Android.

Cette mesure ne s'applique pas à n'importe quel fabricant. Selon le journal Times of India, il ne s'agit momentanément que de Karbonn et Lava, deux entreprises qui fabriquent actuellement des appareils Android économiques, mais qui vont désormais se concentrer aussi sur Windows Phone.

Tel est le but immédiat de Microsoft. Dans les pays émergents, l'on recense encore une forte croissance sur le marché des smartphones et tablettes. En ayant gratuitement à leur disposition le système d'exploitation Windows Phone, les fabricants devraient envisager plus rapidement un appareil leur offrant une marge supérieure, tout en étant vendu à un prix inférieur.

Le raisonnement de Microsoft va de pair avec la mise à jour vers Windows Phone 8.1, qui supportera entre autres le 'dual sim' et visera surtout les jeux de puces meilleur marché, tout en faisant l'objet d'un design de référence 'white label'. Toutes des mesures destinées à ouvrir la porte à des appareils économiques visant les pays en croissance.

Lors de la présentation de la nouvelle mise à jour au MWC de Barcelone, nous écrivions déjà que l'entreprise envisageait de fournir des licences gratuites sur Windows Phone. Selon le journal indien, Microsoft a calculé vingt à trente dollars par appareil Nokia équipé de Windows Phone et ce, même si The Verge annonce pour sa part que pour la plupart des fabricants, il est généralement plutôt question d'un montant compris entre cinq et quinze dollars. Reste à savoir dans quelle mesure d'autres fabricants d'appareils Windows Phone, même en dehors des pays émergents, vont être tentés de se tourner vers Microsoft pour des licences soit gratuites, soit à bon compte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires