Windows nous espionne (depuis vingt ans déjà)

10/08/15 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Windows 10 enregistre toute une série de données de ses utilisateurs dans un dossier secret. Cela peut paraître révolutionnaire, mais tel n'est pas le cas.

Windows nous espionne (depuis vingt ans déjà)

© Reuters

Microsoft le faisait déjà avec Windows 95, il y a vingt ans. Avec Windows 95, les données relatives au comportement de navigation des utilisateurs se retrouvaient dans un fichier secret, appelé 'Index.dat'. Ce fichier échappait à quasiment toute perception. Si on voulait le visionner avec un éditeur de secteurs par exemple, l'on obtenait que du charabia à l'écran. Avec un outil de défragmentation, conçu pour cartographier et corriger le chaos sur le disque dur, 'Index.dat' apparaissait sous la forme d'une surface noire.

'Pour de meilleures performances'

Index.dat est - comme l'affirmait autrefois Microsoft - destiné à améliorer les performances du système. C'est ainsi qu'il est également décrit dans Wikipedia.

Dans le cas de Windows 10, c'est une fois encore l'argument utilisé par Microsoft pour justifier la tenue à jour des données personnelles des utilisateurs.

Avec Windows 95, il s'agissait encore d'une action secrète, démasquée par des hackers, alors que pour Windows 10, c'est annoncé dans l'accord d'utilisation - vous savez, cette brique de 50 pages que quasiment personne ne lit. Pourtant, l'on y décrit avec précision quelles données sont collectées. Jetez-y donc un coup d'oeil ici.

Désactivation

Heureusement, l'on a, contrairement à la situation du temps de Windows 95, Windows 98 et Windows 2000, à présent la possibilité de mettre fin aux opérations d'espionnage de Microsoft. Par exemple en adaptant manuellement les paramètres du système.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires