Windows Mobile prend ses distances vis-à-vis de Blackberry

09/10/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Sur quatre téléphones intelligents ('smartphones') vendus en Belgique, trois font tourner Windows Mobile. Une bonne nouvelle donc pour Microsoft, d'autant plus que des chiffres publiés par le bureau d'analystes GfK, il apparaît aussi que les ventes de 'smartphones' croissent de manière exponentielle dans notre pays: le marché a ainsi progressé de 42% au cours des huit premiers mois de cette année.

Sur quatre téléphones intelligents ('smartphones') vendus en Belgique, trois font tourner Windows Mobile. Une bonne nouvelle donc pour Microsoft, d'autant plus que des chiffres publiés par le bureau d'analystes GfK, il apparaît aussi que les ventes de 'smartphones' croissent de manière exponentielle dans notre pays: le marché a ainsi progressé de 42% au cours des huit premiers mois de cette année.

Avec ces 42%, la Belgique emmène le peloton EMEA, où la croissance est de l'ordre de 30 pour cent dans chaque pays. Un peu moins de 50.000 téléphones intelligents ont été écoulés en Belgique au cours des huit premiers mois de l'année. C'est surtout ces derniers temps que les ventes ont crû. Rien qu'en août, 6.207 exemplaires ont été vendus. La plupart de ces appareils (HTC, HP, Palm, Samsung) font tourner le système d'exploitation Windows Mobile de Microsoft, surtout chez HTC (ex-Qtek). Dans le top 5 des 'smartphones' les mieux vendus, on trouve en effet pas moins de quatre appareils HTC, ce qui représente une part de marché de 56% en août. Par comparaison, le BlackBerry en est à 8,9%.

Wim Van Winghe, de Microsoft, envisage diverses raisons expliquant pourquoi le Blackberry est largement distancé en Belgique: "Il y a d'abord le canal de vente du Blackberry qui est nettement plus modeste que celui des appareils Windows Mobile. L'on trouve en effet ces derniers tant dans les boutiques télécoms spécialisées que dans les grandes chaînes commerciales. Deuxième raison importante, c'est que les consommateurs se sentent immédiatement à l'aise grâce au 'look & feel' familier de l'environnement Windows. Mais pour les entreprises, la principale raison réside peut-être encore dans la forte intégration à leur infrastructure IT existante. Un téléphone intelligent Windows Mobile s'intègre parfaitement à un serveur Exchange, sans que cela nécessite du matériel supplémentaire. En outre, quasiment chaque application développée sur la plate-forme .Net peut être aisément transférée sur un 'smartphone', sans que cela exige des efforts démesurés de la part des développeurs."

Nos partenaires