"Windows compte moins de failles que Linux et Mac"

30/10/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Voilà du moins ce qui ressort d'un rapport élaboré par Jeff Jones, 'strategy director' de la Microsoft Security Technology Unit.

Voilà du moins ce qui ressort d'un rapport élaboré par Jeff Jones, 'strategy director' de la Microsoft Security Technology Unit.

Jeff Jones publie [sur son weblog] ce rapport relatif au premier semestre de 2008, dans lequel il compare le nombre de brèches dans la sécurité caractérisant Microsoft Windows, Apple Mac OS X, Red Hat Linux et Ubuntu Linux.

En tout, Jones a répertorié 585 points faibles chez les quatre fournisseurs, dont 157 se manifestaient chez plusieurs d'entre eux. Selon son analyse, c'est Red Hat qui obtient le plus mauvais score avec 292 failles en matière de sécurité, contre 222 pour Apple, 153 pour Ubuntu Linux et 58 pour Windows.

Mais Jones a examiné également le degré de dangerosité des brèches et a établi une comparaison (20 failles de moindre importance = 5 failles moyennes = 1 grosse faille). De cette manière, les différents systèmes d'exploitation se rapprochent les uns des autres. Microsoft obtient un score de 53,2, Apple de 96,5, Ubuntu de 75,8 et Red Hat de 121,5.

C'est Microsoft qui introduit apparemment aussi ses correctifs ('patches') le plus rapidement: au bout de 25 jours en moyenne, une solution existe, alors qu'il faut 72 jours à Ubuntu, 98 jours à Apple et 105 jours à Red Hat. Ici encore, Jones a tenu compte de l'importance, et Linux l'emporte sur Apple.

Nos partenaires