Windows Azure passe à la vitesse supérieure

13/07/10 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Microsoft intensifie les efforts fournis autour de Windows Azure et lance une application distincte pour la plateforme Cloud. Fujitsu, Dell, eBay et HP sont les 'early adopters'.

Windows Azure passe à la vitesse supérieure

Microsoft intensifie les efforts fournis autour de Windows Azure et lance une application distincte pour la plateforme Cloud. Fujitsu, Dell, eBay et HP sont les 'early adopters'.

La nouvelle plateforme Windows Azure présentée lors de la Worldwide Partner Conference organisée à Washington se compose de Windows Azure, SQL Azure et d'un hardware de réseau, de stockage et de serveur dans une configuration Microsoft. L'application est spécifiquement destinée à une utilisation dans des centres de données. De cette façon, les fournisseurs de services mais aussi les institutions publiques et les grandes entreprises peuvent déployer la plateforme Azure sur leur propre hardware dans leur propre centre de données. Le premier gros client est par exemple le site d'enchères en ligne eBay.

Mais certains grands acteurs IT traditionnels sautent également sur l'occasion. Ainsi, Fujitsu va déployer l'application dans ses centres de données. L'entreprise va faire tourner ses propres applications sur la plateforme et proposer des services et solutions Cloud pour ses clients finaux et vendeurs de logiciels. Le centre de données situé au Japon sera le premier concerné (fin 2010). Les autres centres de données de Fujitsu suivront.

Dell se doit aussi d'être de la partie Cloud : 'Dell Data Center Solutions' est impliquée depuis le lancement d'Azure dans le développement soutenu de la plateforme. Le fabricant de PC va utiliser l'application Azure - qui en est d'ailleurs toujours à un stade de production limitée - pour héberger des Clouds publics et privés et pour continuer à collaborer étroitement avec Microsoft pour le développement. Il en va de même pour HP. HP est le premier fournisseur d'infrastructure pour la plateforme Azure. HP souhaite faire tourner l'application Cloud dans ses propres centres de données avant la fin de l'année.

En savoir plus sur:

Nos partenaires