"Windows 8 va changer le visage du secteur technologique"

06/03/12 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Datanews

C'est Kevin Turner, COO de Microsoft, a qui est revenu l'honneur ce mardi de lancer le volet conférences du plus grand salon technologique au monde, le CeBIT d'Hanovre. Faut-il dès lors s'étonner qu'il n'ait parlé que de Windows 8? "Une plate-forme offrant la meilleure expérience d'utilisation sur tous les appareils possibles, c'est du jamais vu dans le secteur technologique." Avec le Mobile World Congres qui vient de se terminer, le discours thématique prononcé par Kevin Turner et sa présentation de la Windows 8 Consumer Preview ont fait quelque peu double emploi retardé. C'est en effet la grand-messe mobile de Barcelone qui en a eu la primeur la semaine dernière. A Hanovre, l'annonce n'avait donc plus la même saveur. En soi, le choix effectué par Microsoft n'est pas illogique

"Windows 8 va changer le visage du secteur technologique"

C'est Kevin Turner, COO de Microsoft, a qui est revenu l'honneur ce mardi de lancer le volet conférences du plus grand salon technologique au monde, le CeBIT d'Hanovre. Faut-il dès lors s'étonner qu'il n'ait parlé que de Windows 8? "Une plate-forme offrant la meilleure expérience d'utilisation sur tous les appareils possibles, c'est du jamais vu dans le secteur technologique."

Avec le Mobile World Congres qui vient de se terminer, le discours thématique prononcé par Kevin Turner et sa présentation de la Windows 8 Consumer Preview ont fait quelque peu double emploi retardé. C'est en effet la grand-messe mobile de Barcelone qui en a eu la primeur la semaine dernière. A Hanovre, l'annonce n'avait donc plus la même saveur. En soi, le choix effectué par Microsoft n'est pas illogique. Microsoft lance en effet sur le marché un système d'exploitation vraiment adapté aux tablettes, alors que le CeBIT a perdu un peu de sa popularité ces dernières années.

Ce qui est évident, c'est que Microsoft lance avec Windows 8 un système d'exploitation osé et ambitieux sur le marché. Le COO du géant du software n'a d'ailleurs pas manqué d'insister sur ce point: "Windows 8 va profondément modifier le visage du secteur technologique. C'est la première plate-forme qui offrira la même expérience d'utilisation sur tous les appareils possibles (via l'interface Metro, ndlr.), et qui supportera tant Intel qu'ARM."

Toujours selon Turner, Windows 8 ne propose aucun compromis. La puissance et la convivialité d'un PC pourraient être aisément portées sur les tablettes, les écrans tactiles et autres appareils, et tout cela de manière sûre et bien pensée. Les appareils tournant sur Windows 8 accepteront outre toutes les applications pour Windows 7, aussi les applications entièrement nouvelles et spécialement conçues pour l'interface Metro.

Au cours de la démo effectuée par Erwin Vissers, senior director for Windows, l'on a observé une fois encore clairement que l'on pourra continuer d'utiliser simplement le bureau classique de Windows 7 pour les applis destinées à ce système d'exploitation et opérant avec la souris et le clavier, mais dans Windows 8 évidemment. Il sera possible aussi de faire tourner plusieurs applis côté à côte, toutes sur le même écran.

Windows to Go Un élément intéressant, c'est l'application Windows to Go, dont une démonstration a été réalisée aussi à Hanovre. Windows 8 sera la première version de Windows qui pourra - officiellement - tourner sur une clé USB. Vous pourrez alors brancher la clé (sécurisée par un BitLocker) sur quasiment tout PC Windows 7 et utiliser aisément Windows 8 sans laisser de trace sur l'ordinateur en question.

Windows to Go est surtout destinée aux entreprises. Ainsi, les employés, qui n'auront pas encore installé Windows 8 chez eux, pourront quand même travailler avec le système d'exploitation dans un environnement contrôlé. Microsoft n'a rien voulu dévoiler au CeBIT à propos du prix de Windows to Go, même si l'on attend à ce qu'il soit comparable au prix que les entreprises paient pour les licences sur les postes de travail. Redmond n'a rien communiqué non plus sur le coût d'une mise à niveau de Windows 7 vers Windows 8.

Le géant du software insiste cependant sur le fait que les entreprises qui viennent de terminer une mise à jour vers Windows 7, peuvent... dormir sur leurs deux oreilles. Les exigences matérielles pour Windows 8 seraient en effet exactement les mêmes que celles pour Windows 7, et un éventuel processus d'actualisation devrait pouvoir se dérouler sans le moindre problème.

Encore ces quelques mots peut-être: la Consumer Preview de Windows 8 a été téléchargée 1 million de fois déjà le premier jour de son lancement. La version pour développeurs a, elle, déjà été rapatriée plus de 3 millions de fois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires