"Windows 7, une migration incontournable"

23/10/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Pour les entreprises, Windows 7 sera "inévitable", déclare Michael Silver, vice-président du cabinet d'analystes Gartner.

Pour les entreprises, Windows 7 sera "inévitable", déclare Michael Silver, vice-président du cabinet d'analystes Gartner.

Dans l'ensemble, la moitié des applications professionnelles tournent sous Windows. Si l'on veut garder ouvertes toutes les options pour que ces applications puissent continuer à tourner dans le futur, il convient dès à présent de renoncer à XP, argumente Gartner. Le support sécuritaire officiel pour Windows XP se prolongera encore jusqu'en avril 2014 qui constituera donc la date butoir ultime pour les entreprises. "Pour bénéficier encore d'un support par la suite, il faudra s'acquitter d'un forfait de 200.000 $ par an à Microsoft", poursuit Silver.

Selon Gartner, nombre d'éditeurs de logiciels vont cesser précocement d'offrir un support à leurs applications XP. "Nous conseillons dès lors de renoncer complètement à Windows XP d'ici fin 2012. Comme le déploiement d'un nouveau système d'exploitation dure en général de 12 à 18 mois, il est préférable d'initier déjà les premiers projets de migration. Si ce genre de projet prend du retard, vous disposez quand même d'une marge de quelques mois", conseille-t-il sans ambage.

Le coût moyen de la migration pour un utilisateur XP oscillerait entre 1.035 et 1.930 $, selon Gartner. Les entreprises qui travaillent déjà avec Vista, paieraient de 339 à 510 $ par utilisateur pour une mise à niveau vers Windows 7. Reste à voir si le marché du matériel va s'associer au nouveau système d'exploitation. Gartner pense que ce seront surtout les consommateurs et les PME qui investiront relativement vite dans les mises à niveau matérielles indispensables. Les grandes sociétés ne le feraient que fin 2010. En page 34, vous trouverez par ailleurs notre étude approfondie de Windows 7.

Nos partenaires