Windows 10 pas gratuit pour tout le monde

02/02/15 à 13:49 - Mise à jour à 13:48

Source: Datanews

La toute nouvelle version du système d'exploitation de Microsoft ne sera quand même pas gratuite pour tout le monde. Divers utilisateurs professionnels devront en effet payer leur mise à niveau.

Windows 10 pas gratuit pour tout le monde

© Reuters

La mise à niveau vers Windows 10 sera gratuite pour les consommateurs et les utilisateurs professionnels de Windows 7 Pro et de Windows 8 et 8.1 Pro, partiellement destinés aux indépendants et aux PME. Mais quiconque utilise la version Enterprise, n'en profitera pas.

Selon un message posté sur le blog de Microsoft, ces clients 'enterprise' seront orientés vers le programme Software Assurance. Ils paieront alors pour Windows 10 (et pour d'éventuels autres logiciels MS) par utilisateur et sur une période assez longue, tout en ayant la liberté de mettre à nouveau quand bon leur semble.

Les entreprises ne débourseront donc pas de supplément, mais continueront de payer pour le software et ce, contrairement aux consommateurs. L'on ne sait pas encore clairement ce qu'il en est de Windows 7 Ultimate, essentiellement l'édition Enterprise vendue aussi aux consommateurs.

Les fonctions au choix

Concrètement, Microsoft développe deux versions pour les clients 'enterprise' avec Software Assurance. La version Long Term Servicing Branch visera les systèmes plus anciens. Dans ce cas, Windows 10 fera l'objet de toutes les mises à jour critiques et recevra tous les patches sécuritaires, mais pas les fonctions supplémentaires qui viendront s'ajouter au fil des ans et ce, pour éviter que les nouvelles fonctions ne provoquent des conflits avec l'installation existante.

Quant à la version Current Branch for Business, elle sera destinée à l'utilisateur 'enterprise' moyen. Toutes les mises à jour et les patchs de sécurité anti-bugs seront ici aussi prévus, alors que les mises à niveau pour le déploiement des nouvelles fonctions seront laissées au libre choix.

Cela signifie que le département IT aura le choix de ne pas (encore) installer les nouvelles fonctions, ce qui lui permettra de les tester suffisamment, avant de les proposer aux utilisateurs finaux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires