WhatsApp va désormais aussi proposer des services vocaux

24/02/14 à 20:17 - Mise à jour à 20:17

Source: Datanews

L'application de chat populaire WhatsApp, qui vient d'être rachetée par Facebook, envisage de proposer aussi des services vocaux.

WhatsApp va désormais aussi proposer des services vocaux

L'application de chat populaire WhatsApp, qui vient d'être rachetée par Facebook, envisage de proposer aussi des services vocaux.

Il fallait jouer des coudes pour pouvoir assister à la session relative aux 'mobile disruptors' lors du Mobile World Congress. Tout cela était dû à l'arrivée de 'l'homme qui valait 16 milliards', Jan Koum: le fondateur et CEO de WhatsApp, rachetée la semaine dernière par Facebook.

Après avoir parlé des premiers jours de WhatsApp qui, aujourd'hui le 24 février, existe depuis exactement 5 ans, Jan Koum a annoncé que les 465 millions d'utilisateurs pourront bientôt aussi exploiter des services vocaux via la plate-forme WhatsApp. Au cours du deuxième trimestre, WhatsApp espère pouvoir les proposer. Koum jeta ainsi rien de moins qu'une bombe dans la salle, où les opérateurs se grattaient tous l'occiput pour savoir comment ils allaient bien pouvoir affronter ces acteurs 'over-the-top' qui jettent entièrement par-dessus bord leur modèle commercial traditionnel.

Lors de sa présentation, Koum a mis l'accent sur le fait que malgré le rachat par Facebook, WhatsApp continuera de garder un cap autonome: "C'est quelque chose dont Mark (Zuckerberg, ndlr) a aussi conscience." A une question posée par le modérateur à propos de la vie privée à l'ère Facebook, Koum resta dans le vague: "Bien sûr que la confidentialité et la sécurité sont importantes, mais continuerons simplement à proposer nos services, comme nous l'avons fait avant le rachat. Nous ne connaissons en fait quasiment rien sur nos utilisateurs et nous ne changerons pas notre fusil d'épaule. Nous voulons simplement poursuivre notre approche data minimaliste." Reste à savoir évidemment si Mark Zuckerberg sera du même avis. Peut-être en saurons-nous plus ce soir lors du discours thématique qu'il prononcera au congrès de Barcelone.

Le service vocal de WhatsApp sortira d'abord sur Android et iOS, et ultérieurement sur Windows Phone et Blackberry. "Nous utiliserons le moins de bande passante possible et fonctionnerons de manière aussi efficiente que possible. Nous nous concentrerons sur la simplicité", a ajouté Koum. Toujours selon le CEO, WhatsApp compte aujourd'hui 465 millions d'utilisateurs mensuel et un nombre moyen de 330 millions d'utilisateurs quotidiens. L'on est donc déjà bien au-delà des chiffres qui circulaient lorsque la nouvelle du rachat fut connue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires