Western Digital veut bloquer la vente du département des puces de Toshiba

15/05/17 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Datanews

Western Digital ne veut pas que Toshiba revende ses activités 'puces' et ce, même s'il semble surtout qu'elle agisse ainsi pour pouvoir elle-même les reprendre sur base d'une offre inférieure.

Western Digital veut bloquer la vente du département des puces de Toshiba

Toshiba © .

Le fabricant de solutions de stockage Western Digital a créé une co-entreprise avec Toshiba via sa filiale Sandisk. La volonté de Toshiba de rveendre ses activités 'puces' n'est pas du goût de Western Digital, qui se tourne à présent vers la Chambre Internationale de Commerce, une cour d'arbitrage, afin de s'opposer à la vente. Western Digital ne veut pas que Toshiba vende, sans qu'elle ait son mot à dire.

Ce qui joue sans aucun doute un rôle dans cette décision, c'est que, selon l'agence Reuters, Western Digital se porte elle-même candidate pour racheter le département des puces. Mais selon des sources de l'agence de presse, l'entreprise ne souhaite pas émettre une offre trop élevée et ce, alors que d'autres concurrents tels Foxconn et Broadcom ont montré leur intérêt.

Les autorités japonaises auraient déjà proposé à Western Digital d'entrer dans le groupe en tant qu'actionnaire minoritaire. Mais WD voudrait, toujours selon les sources de Reuters, prendre le contrôle complet des opérations.

Pour le département des puces, on cite un montant de rachat de 18 millions de dollars. Toshiba a besoin de cet argent pour compenser les pertes de sa filiale Westinghouse en faillite. Si la vente est contrée ou si elle se fait pour un montant nettement inférieur, cela pourrait donc avoir de sérieuses conséquences sur les chiffres de Toshiba.

Nos partenaires