WebDiv: stagnation

05/11/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

La croissance des immatriculations en ligne de véhicules semble stagner depuis le début de l'année aux environs des 50%.

La croissance des immatriculations en ligne de véhicules semble stagner depuis le début de l'année aux environs des 50%.

Tels sont les chiffres du SPF Mobilité et Transport que Data News a pu se procurer. Il s'agit d'immatriculations réalisées par les compagnies d'assurances, les courtiers et les sociétés de leasing par le biais de l'application en ligne WebDiv.

Voici un an à la même période, la SPF Mobilité et Transport se réjouissait de constater que près de la moitié des immatriculations de véhicules s'effectuait via WebDiv. Et depuis le début de l'année, WebDiv a effectivement franchi le cap des 50%, mais semble stagner. S'agit-il d'un maximum? "Nous avons également constaté un ralentissement de la croissance, confirme Thomas Despiegelaere, porte-parole du SPF Mobilité et Transport. Il est évidemment bien difficile de donner une explication, mais nous avons sans doute atteint un seuil de saturation."

Touours selon Despiegelaere, la plupart des grandes compagnies d'assurances ont souscrit au modèle WebDiv. "Mais il y a des courtiers indépendants qui ne souhaitent pas utiliser le système ou des clients qui préfèrent retirer leur plaque au guichet. Ceci en dépit de la lenteur de ce dernier système. En outre, toutes les opérations ne peuvent pas encore se faire par l'internet." Deux éléments auquels on travaille, insiste encore Despiegelaere sans pour autant se fixer d'objectifs précis. "Les possibilités d'extension future sont à ce point diverses qu'il est difficile pour l'instant de citer des chiffres."

Nos partenaires