Watson va aider les managers dans leurs réunions

04/08/14 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Datanews

Le 'système d'apprentissage intelligent' Watson d'IBM est à présent aussi testé en support de réunions au sein des entreprises.

Watson va aider les managers dans leurs réunions

© Reuters

Pour assurer son avenir, IBM compte fortement sur les applications du système 'cognitive computing' Watson. Ce dernier permet de puiser dans de grandes quantités de données structurées ou non (telles des documents) des informations capables de supporter le processus décisionnel d'experts. Après avoir développé dans un premier temps des applications à destination du monde médical, l'IBM Cognitive Environments Lab situé à Yorktown Heights prépare actuellement des applications en support de réunions d'entreprise jusqu'à et y compris le niveau directorial.

Recherche

C'est ainsi que le laboratoire a procédé à la démonstration d'une application où des managers en réunion relative à de possibles rachats peuvent demander à Watson de produire une liste d'éventuelles reprises sur base de caractéristiques spécifiques. Ensuite, le système peut être sollicité également pour dresser par exemple un classement de ces rachats possibles en laissant éventuellement tomber certaines entreprises suite à des commentaires et à des remarques formulés par les participants à la réunion. Le but est de créer ainsi une contribution plus neutre à la réunion sur une base informative plus large que celle proposée par les divers participants.

En outre, Watson pourrait réaliser une transcription de la réunion en spécifiant la contribution de chacun au débat, ainsi qu'une sorte de contrôle des faits cités au cours de ce dernier. Selon Dario Gil, responsable des systèmes cognitifs symbiotiques chez IBM Research, ce genre d'application Watson est destinée à "amplifier la connaissance collective, notamment en permettant plus aisément à plusieurs personnes d'intervenir à tour de rôle, alors que la présence neutre (de Watson, ndlr) peut aider à éviter une forme de pensée de groupe."

Même si les capacités de Watson de traitement en arrière-plan ont entre-temps été sérieusement démontrées, la qualité de la reconnaissance vocale n'en demeure pas moins un défi spécifique dans cette application. IBM envisage ici l'utilisation de microphones directionnels et rotatifs en combinaison avec des caméras, afin de suivre le plus précisément possible les remarques des participants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires