Watson d'IBM va prendre soin des bébés

14/04/11 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Source: Datanews

L'approche de Watson d'IBM, le vainqueur du jeu Jeopardy, sera exploitée dans un logiciel de surveillance des bébés dans une unité de soins intensifs.

Watson d'IBM va prendre soin des bébés

L'approche de Watson d'IBM, le vainqueur du jeu Jeopardy, sera exploitée dans un logiciel de surveillance des bébés dans une unité de soins intensifs.

L'Hospital for Sick Children de Toronto (Canada) va faire appel dans son département 'soins intensifs' pour nouveaux nés à une méthode qui a permis à Watson d'IBM de relever avec succès le défi du Jeopardy. Concrètement, le logiciel concerné, Artemis, pourra contrôler et interpréter simultanément toute une série de flux de données de plusieurs bébés, afin d'y détecter des infections. Des tentatives similaires dans le passe n'avaient pas réussi à faire face d'une part à la quantité de données et d'autre part à plusieurs petits patients en même temps. Avec le logiciel Artemis, plusieurs algorithmes sont actuellement testés, afin de permettre la détection d'infections le plus rapidement possible et avec la plus grande certitude. L'on recherche aussi de nouveaux éléments qui pourraient aider à reconnaître des infections naissantes à leur stade le plus précoce possible.

La technologie sous-jacente d'Artemis est InfoSphere Streams d'IBM, une plate-forme analytique basée sur le 'stream computing'. Il en résulte que les flux de données sont filtrés en permanence pour y rechercher des éléments pertinents sur base desquels des conseils peuvent être prodigués ou des décisions peuvent être prises. Watson a exploité la même technique en démarrant de nouveaux processus et en en arrêtant d'autres immédiatement après réception d'une indication complémentaire (un élément pertinent), et ce à une vitesse dépassant celle de ses adversaires humains.

Le projet Artemis pourrait à terme et en combinaison avec des capteurs portables surveiller à distance aussi des patients souffrant d'autres pathologies, à condition que ces maladies permettent de prévoir des crises éventuelles sur base de changements mesurables.

Du reste et après la victoire de Watson, IBM a déjà annoncé vouloir collaborer avec le spécialiste de la reconnaissance vocale Nuance en vue d'associer leurs expertises dans le domaine du langage naturel et du langage médical. Le but est de mettre les informations contenues dans des articles de recherche récents à la disposition des médecins, lorsqu'ils posent un diagnostic.

En savoir plus sur:

Nos partenaires