Watson d'IBM joue à Jeopardy!

15/12/10 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Datanews

La machine Watson va affronter deux adversaires humains dans trois parties de 'Jeopardy!'.

Watson d'IBM joue à Jeopardy!

Le tout nouveau concept de la recherche AI (artificial intelligence) basée sur les superordinateurs d'IBM, la machine Watson, va affronter deux adversaires humains dans trois parties de 'Jeopardy!'.

Jeopardy!, est devenu l'un des jeux TV les plus anciens et les plus populaires. Dans Jeopardy!, les participants se voient proposer chaque fois une réponse et doivent ensuite formuler la question correcte. Pour y jouer, les participants doivent posséder de vastes connaissances et avoir un don pour l'ironie, les déclarations subtiles, etc. Pour avoir des chances de succès, le système informatique d'IBM doit lui aussi répondre à ces conditions.

Concrètement, Watson - qui doit son appellation à Thomas J. Watson, qui a fait évoluer IBM et l'a fait connaître avec son slogan 'Think' - est un ordinateur piloté par Power7, qui dispose d'un ensemble de connaissances basé sur une série de sources d'informations telles que des magazines, journaux, etc. Durant les enregistrements du jeu, la machine Watson - tout comme les participants humains - sera déconnectée d'internet et de toute autre source d'informations externe. Son coeur est constitué des résultats du projet DeepQA ('Deep' par analogie avec des projets précédents en intelligence artificielle, comme Deep Blue, le projet de jeu d'échecs qui avait en 1997 affronté le grand-maître en la matière, Kasparov). DeepQA est un système 'question answering' (question-réponse) qui fonctionne sur la sémantique des mots et est de ce fait capable de discerner le contenu pertinent du contenu non-pertinent. Le responsable de l'équipe Watson, le dr. David Ferrucci, vise un système qui soit "l'égal de la capacité de l'esprit humain à formuler des réponses précises à des questions posées en langage naturel, ainsi qu'à déterminer avec exactitude le niveau de fiabilité de ces réponses".

Ce qui est intéressant, c'est qu'en participant au jeu Jeopardy!, Watson marche allègrement sur les traces du test de Turing. Ce test a été élaboré par Alan Turing et prétend que si une personne ne peut prendre une décision sur base de réponses données par un autre humain ou par un ordinateur, c'est que cet ordinateur se caractérise par une forme réelle d'intelligence humaine. Dans la pratique de tous les jours, un système basé sur Watson pourrait donc être utilisé dans le monde médical et dans d'autres environnements, où des décisions rapides doivent être prises au départ de grandes quantités d'informations exprimées en langage naturel. Mais il pourrait aussi être utilisé par exemple dans des centres d'appels virtuels ou dans des appareils répondeurs des institutions publiques, etc.

Depuis que le projet a été annoncé au monde entier en 2009, Watson a déjà joué à plusieurs tests Jeopardy!. Il a été à présent décidé que le temps était venu pour lui de relever publiquement, en février 2011, le défi d'un véritable quiz face à des vétérans de Jeopardy!. Le vainqueur recevra 1 million de dollars. Si Watson devait l'emporter, IBM offrirait cette somme à une oeuvre de charité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires