Washington reconnaît que la NSA a collecté illégalement des courriels d'Américains

22/08/13 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Datanews

Le gouvernement de Barack Obama a reconnu hier mercredi que le service secret américain NSA avait entre 2008 et 2011 enfreint la loi en interceptant illégalement des courriels de citoyens américains sans aucun lien avec des activités terroristes.

Washington reconnaît que la NSA a collecté illégalement des courriels d'Américains

Washington reconnaît que la NSA a collecté illégalement des e-mails d'Américains. Deux mois après les premières révélations du dénonciateur Edward Snowden, le gouvernement de Barack Obama a reconnu hier mercredi que le service secret américain NSA avait entre 2008 et 2011 enfreint la loi en interceptant illégalement des courriels de citoyens américains sans aucun lien avec des activités terroristes.

Le gouvernement a levé ce mercredi la classification d'un certain nombre de documents, notamment une décision judiciaire secrète de 85 pages datant d'octobre 2011, imposant à la NSA d'interrompre un programme d'interception en vue de collecter des communications internet.

C'est à cause de ce programme qu'entre 2008 et 2011, au moins 56.000 courriels d'Américains ont été annuellement collectés, alors que la loi américaine exige un mandat individuel à partir du moment où il y a surveillance de citoyens américains ou d'étrangers se trouvant sur le territoire national.

En 2011, la NSA avait reconnu au tribunal avoir collecté par erreur des communications numériques d'Américains qui n'avaient rien à voir avec le terrorisme. Le tribunal intima ensuite à la NSA de restreindre la collecte de données et leur stockage, a-t-on appris ce mercredi à la lecture des documents débloqués.

Mardi, le Wall Street Journal avait encore annoncé que les pratiques de scannage de la NSA allaient nettement plus loin que ce qu'on pensait à première vue. Ses systèmes seraient capables d'intercepter quelque 75 pour cent de l'ensemble du trafic sur internet. Il est explicitement ici question de trafic étranger transitant par les Etats-Unis. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires