Vous imprimez et vous en avez honte

23/07/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Les trois quarts des consommateurs dans le monde culpabilisent quant à leur propre comportement en matière d'impression. Cependant, beaucoup estiment que les producteurs pourraient en faire plus pour les aider et les informer.

Les trois quarts des consommateurs dans le monde culpabilisent quant à leur propre comportement en matière d'impression. Cependant, beaucoup estiment que les producteurs pourraient en faire plus pour les aider et les informer.

C'est ce qui ressort d'une grande enquête d'Ipsos réalisée pour le fabricant d'imprimantes Lexmark. Celle-ci s'est tenue entre mars et avril 2009 auprès de 10.507 personnes âgées de 15 ans et plus dans 21 pays qui utilisent un ordinateur chez elles.

Environ 75 pour cent des personnes interrogées culpabilisent concernant leur propre comportement d'impression, surtout à propos de l'impression de pages inutiles. Toutefois, seuls 39 pour cent estiment que les fabricants technologiques prennent suffisamment de responsabilités en matière de recyclage. 84 pour cent des répondants opteraient plutôt pour un producteur qui s'engage en la matière. 85 pour cent des consommateurs opteraient aussi pour l'option d'impression la plus écologique, si elle était disponible via un bouton ou un clic de souris.

Il règne aussi un important malentendu, notamment que l'encre et les cartouches utilisées pour l'impression représentent la principale menace pour l'environnement. Moins de la moitié des personnes interrogées (46 pour cent) comprennent que le papier a l'impact le plus sérieux sur l'environnement. Selon Lexmark, au moins 47 pour cent de l'empreinte écologique d'une imprimante proviennent du papier, 11 pour cent des cartouches d'encre et 10 pour cent de la consommation d'énergie.

7 consommateurs européens sur 10 (69 pour cent) se soucient des conséquences du gaspillage de papier sur l'environnement. Ils se sentent cependant moins coupables de gaspiller du papier et de jeter des appareils que les consommateurs américains, dont 78 pour cent déclarent avoir un sentiment de culpabilité à ce propos. Dans les 21 pays étudiés, les femmes se sont généralement montrées plus soucieuses de l'environnement et de l'impact de leur comportement sur l'environnement.

Nos partenaires