Votre PC au service d'un botnet de l'armée américaine?

04/05/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Combien d'ordinateurs dans notre pays "travaillent"-ils déjà pour l'armée américaine? Cette question peut sembler étrange, mais les dires du Col.

Combien d'ordinateurs dans notre pays "travaillent"-ils déjà pour l'armée américaine? Cette question peut sembler étrange, mais les dires du Col.

Charlie Williamson sur BBC Radio 4 ont de quoi interpeler. Ce colonel de la force aérienne américaine parlait certes à titre personnel, mais concrètement, il prétendait que les autorités américaines devraient créer une capacité de cyber-ripostes. Comprenez: concevoir un propre botnet à des fins de ripostes et informer les agresseurs potentiels de son existence. Le but serait de dissuader ces derniers de lancer des attaques sur les Etats-Unis et ce, dans le cadre de la stratégie 'mutually assured destruction' nucléaire. Dans le plus pur style de l'ex-président Bush, il indique que "dans des circonstances précises, il peut s'avérer intéressant, voire justifié pour les Etats-Unis d'empêcher un ordinateur qui nous attaque, de causer d'autres dégâts, si son propriétaire ne parvient pas à faire en sorte de nous protéger."

A la question de savoir si l'armée américaine dispose déjà de ce genre de botnet (en quelque sorte un réseau Terminator), il a répondu: "C'est tout à fait possible." Er comme les botnets ne doivent pas se préoccuper des frontières des états, on peut en revenir au début de cet article en se demandant combien d'ordinateur dans notre pays "travaillent" déjà pour l'armée américaine.

Nos partenaires