Vote électronique en Wallonie: les candidats se positionnent

21/12/10 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Datanews

Alors que Steria/Smartmatic sera probablement le fournisseur du prototype de système de vote électronique à l'échelle fédérale, la Région wallonne en est au stade des candidatures au cahier des charges.

Vote électronique en Wallonie: les candidats se positionnent

Alors que Steria/Smartmatic sera probablement le fournisseur du prototype de système de vote électronique à l'échelle fédérale, la Région wallonne en est au stade des candidatures au cahier des charges.

Pour compliquer les choses et au-delà de la lenteur du processus décisionnel, la Région wallonne - au niveau de laquelle des élections sont prévues en 2012 - a décidé de faire cavalier seul... dans un premier temps tout au moins, ce qui n'implique donc pas une compatibilité d'office avec le logiciel de vote fédéral. En effet, les autorités ont choisi de faire appel au marché pour acquérir un système de vote électronique dont les spécifications sont assez semblables à celles du système fédéral, notamment au niveau de la fourniture d'une preuve papier du vote. Mais la Région se réserve le droit soit de se doter d'un système électronique propre, soit de se tourner vers le système fédéral si elle considère les offres comme insuffisantes ou trop coûteuses.

Dans un premier temps, la Région a examiné une quinzaine d'offres et a finalement retenu 7 candidats qui sont appelés ce 22 décembre à une réunion d'information. Les offres doivent en principe être remises pour fin janvier 2011. On suppose que les fournisseurs au fédéral seront de la partie, tandis que Stesud s'est déclaré intéressé (l'entreprise fournissait déjà le système Digivote). Tout comme au fédéral, il s'agit dans un premier temps de réaliser un prototype qui sera expérimenté dans certaines communes. Cela dit, il est donc possible que la Région décide finalement... de ne pas décider et opte pour la solution Steria/Smartmatic.

En savoir plus sur:

Nos partenaires