Volta Ventures investit pour la première fois dans une crypto-startup

27/04/18 à 14:02 - Mise à jour à 17:21

La startup bruxelloise 'Keyrock' a recueilli 900.000 dollars de capital d'investissement. L'entreprise aide les investisseurs en crypto-monnaies. Le principal investisseur a été Volta Ventures.

Volta Ventures investit pour la première fois dans une crypto-startup

© Keyrock

Le fonds de capitalisation Volta Ventures a pour la première fois injecté de l'argent dans une startup active dans les crypto-monnaies. Keyrock opère comme une entreprise qui négocie les actions et conseille les investisseurs, mais dans le domaine des crypto-monnaies. Outre Volta Ventures, la bruxelloise 'Seeder Fund' et la luxembourgeoise 'TNN Capital' ont aussi investi dans la startup.

"Nous sommes convaincus que la technologie de la chaîne de blocs ('blockchain') aura un impact important dans le futur", déclare Juan David, CEO de Keyrock. "Les crypto-monnaies joueront un rôle en vue pour faire massivement connaître la technologie. Comme tout autre marché, le crypto-marché a besoin de transparence, de stabilité et d'une robuste infrastructure. Cela ne pourra que profiter à tout un chacun."

Le co-fondateur et CEO Juan David avait précédemment mis sur pied l'académie technologique Elium, qui fournit des formations aux entrepreneurs et firmes technologiques. Conjointement avec l'entrepreneur et le développeur de logiciels Jeremy De Groodt, ainsi qu'avec le consultant Kevin De Patoul, il a créé Keyrock.

L'investisseur principal Volta Ventures réagit de manière enthousiaste à propos de la plus-value que la startup peut amener au marché des crypto-monnaies. "Nous croyons que Keyrock trouvera de nouvelles façons de traiter plus intelligemment les crypto-monnaies, ce qui sera important aussi pour les investisseurs dans ces monnaies", explique Frank Maene, managing partner chez Volta Ventures. "Une plate-forme telle Keyrock s'avère pertinente et nécessaire, indépendamment des variations sur le crypto-marché."

Nos partenaires