Voici les lauréats du 10e Startup Weekend belge

30/06/14 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Datanews

108 participants ont répondu présents pour le Startup Weekend Brussels, qui s'est clôturé hier soir vers 22h à la Hogeschool Universiteit Brussel (HUB). Une 10e édition en Belgique très variée et très (trop ?) riche, avec pas moins de 13 "pitches", et aussi un peu plus féminine que d'habitude.

Voici les lauréats du 10e Startup Weekend belge

108 participants ont répondu présents pour le Startup Weekend Brussels, qui s'est clôturé hier soir vers 22h à la Hogeschool Universiteit Brussel (HUB). Une 10e édition en Belgique très variée et très (trop ?) riche, avec pas moins de 13 "pitches", et aussi un peu plus féminine que d'habitude.

Alors que beaucoup ont déjà la tête en vacances, une bonne centaine de personnes à la fibre entrepreneuriale ont sué 54 heures pour tenter de convertir une idée en un début de business plan. On a compté environ 200 personnes pour assister à la finale de dimanche soir dans un amphithéâtre surchauffé. Depuis trois ans, les Startup Weekends ont rassemblé quelque 750 participants en Belgique.

Les organisateurs, tous bénévoles faut-il le rappeler, se félicitaient de la participation (la 2e plus importante des 10 éditions belges) et de la grande diversité des projets.

En tant que membre du jury, Leo Exter, un habitué des Startup Weekend également comme organisateur ou coach, soulignait également la présence féminine, un bon tiers de femmes parmi les équipes. Il y en avait beaucoup moins lors du démarrage de ces "marathons entrepreneuriaux" il y a 3 ans.

Il est à chaque fois agréablement surpris par l'enthousiasme et l'énergie des participants et par la qualité des développeurs, qui parviennent en même pas trois jours à construire une appli ou un prototype logiciel qui ressemble déjà à quelque chose. Les faiblesses, par contre, se situent souvent au niveau des connaissances en "management", notamment la capacité à (faire) percevoir le potentiel business de l'idée.

Même si le but n'est bien évidemment pas de présenter un plan financier abouti en fin de week-end ... Remarque importante et toujours de mise aussi : les projets les plus intéressants sont parfois les moins bien "pitchés" et donc, de bonnes idées peuvent parfois ressurgir à d'autres éditions.

Comme souvent, ce sont les projets qui sont apparus comme les plus ambitieux et avec une certaine dose de complexité (et donc de valeur ajoutée potentielle) qui ont été récompensés :

Le prix de la Meilleure Startup, ainsi que le Grand prix du jury, sont allés à Tiny Stories, pour son originalité et son haut potentiel. Il s'agit d'un projet d'application mobile permettant principalement à des enfants d'exprimer des émotions à travers la voix de personnages dessinés correspondant à divers archétypes (le gentil, la princesse, le méchant ...) et de composer ainsi une histoire.

L'appli permet en quelque sorte de jouer avec des marionnettes, mais sur un support numérique et animé. Les initiateurs pensent à une utilisation purement ludique, permettant un nouveau mode de communication "fun" et créatif entre générations par exemple, mais aussi à des applications thérapeutiques, pour des enfants atteints d'autisme par exemple.

Une des sources de revenus envisagée sont des accords commerciaux avec des marques de divertissements pour enfants comme Studio 100, qui pourraient ainsi valoriser de façon originale leurs personnages. Le projet s'adresse également aux adultes qui ont gardé une âme d'enfant, avec son slogan "Be a kid for 60 seconds".

Le prix de la startup la plus "lean" (économe dans ses moyens) a été décerné à Birzo, pour son attitude et sa persévérance durant le weekend. Birzo est une application mobile, toujours en phase de développement bien sûr, qui veut connecter les brasseurs et les amateurs de bières. Les brasseurs pourraient récolter sur la plateforme du feedback direct des clients et les amateurs de bière auraient accès en avant-première à de nouvelles bières. L'appli se veut ludique, très visuelle et géolocalisée pour ... repérer les meilleurs cafés et brasseurs du coin (et générer des revenus pub).

Après une 7e participation

Enfin, MailSwipe a reçu le prix de la startup la plus geek. "Les gens normaux lisent leurs emails, les geeks utiliseront l'appli développée par MailSwipe" plaisantait Nikolay Dentchev, Professeur à la VUB et à Solvay, qui a remis ce prix au nom du jury.
Imaginée par Eric Rodiguez, recordman absolu des Startup Weekends (7 participations !) et déjà confondateur de Data.be avec Toon Vanagt, cette application vise à "pré-trier" les mails, en permettant un traitement rapide des derniers mails entrants sur son smartphone, lorsqu'on est coincé dans un embouteillage ou dans une file d'attente par exemple.

L'appli, qui devrait déjà être publique sur Appstore, Google Play et Windows Phone Store d'ici 1 mois, se veut hypersimple en permettant 4 interactions de base (lu, non lu, supprimer, reporter) et en se rémunérant sur quelques services comme la désinscription (l'appli s'en charge pour vous), une fonction "voice back" permettant de laisser un mémo vocal ou un classement automatique.

"Au départ, on voulait développer cette appli juste pour nous-mêmes, pour nous faciliter la vie et puis on s'est dit : pourquoi ne pas en faire profiter d'autres ?," explique Eric Rodriguez.

Ce 4e Startup Weekend Brussels était soutenu par impulse.brussels, Microsoft, la HUB et BetaGroup.

Nos partenaires