Voici comment Facebook veut connecter les villages reculés à internet

14/04/16 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Facebook entend propager internet pas uniquement avec des drones car l'entreprise a mis au point deux techniques en vue d'équiper plus facilement d'internet les villages et régions reculés.

Lors de sa conférence des développeurs F8, Facebook a présenté Terragraph et Project ARIES, deux projets qui, chacun à sa manière, sont conçus pour rapprocher internet des coins les plus reculés.

Terragraph devrait permettre de déployer le wifi dans les villages en équipant d'antennes le système d'éclairage des rues ou tout autre mobilier villageois en vue de diffuser partout un puissant signal wifi.

Facebook exploite dans ce but la norme WiGig qui peut atteindre 7 Gbits via la fréquence de 60 GHz généralement non régulée. Le signal traverse malaisément les murs, mais peut se propager aisément sans fil en plein air sur une distance de 250 mètres, donc jusqu'au prochain poteau d'éclairage avec antenne.

Pour sa part, le projet ARIES (Antenna Radio INtegration for Efficiency in Spectrum) peut être comparé à une forme extrême de la 4G. Facebook capitalise ici sur la 4G, mais avec une plate-forme regroupant 96 antennes et supportant ainsi 24 appareils.

Le but est de propager le signal de ces antennes jusqu'à des zones reculées et de servir ainsi d'infrastructure sous-jacente. La technologie serait dix fois plus efficiente en utilisation spectrale et économe en énergie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires