Vodafone introduit des cartes SIM sécurisées

06/03/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Lors de la grand-messe technologique CeBIT d'Hanovre, Vodafone est le premier opérateur au monde à présenter des cartes SIM sécurisées. Les algorithmes de protection cryptent la voix, les données et les SMS.

Vodafone introduit des cartes SIM sécurisées

Lors de la grand-messe technologique CeBIT d'Hanovre, Vodafone est le premier opérateur au monde à présenter des cartes SIM sécurisées. Les algorithmes de protection cryptent la voix, les données et les SMS.

Nonante-trois pour cent des travailleurs allemands utilisent des appareils achetés dans leur entreprise. "Ce serait insensé de l'interdire", déclare-t-on chez l'opérateur. Mais si tout le monde se connecte au réseau avec sa propre tablette ou smartphone, c'est la porte ouverte aux menaces. L'espionnage industriel est en effet une réalité quotidienne.

Avec l'introduction de cartes SIM sécurisées, Vodafone espère rassurer les IT-managers des moyennes à grande entreprises. C'est ainsi que tant la voix, les données que les SMS seront cryptés, alors que pour l'ouverture de session sur l'appareil, une authentification en 2 étapes est prévue.

Le programme de cryptage tourne sur une application et est, selon Vodafone, complètement indépendant de la plate-forme. En théorie, les cartes peuvent donc être utilisées pour tous les smartphones et tablettes. Les travailleurs n'ont accès au réseau de l'entreprise que si leur carte SIM est identifiée et approuvée. Les clés pour la connexion VPN sont dissimulées derrière un crypto-processeur sur la carte SIM même.

La plate-forme d'identification numérique a été développée par Vodafone Allemagne, en collaboration avec Giesecke & Derivent, une entreprise munichoise qui imprime des euros-billets et produit des passeports pour le gouvernement allemand.

L'on ne sait pas encore combien les entreprises devront débourser pour pouvoir utiliser le système sécurisé. Vodafone ne déploiera les cartes SIM en Allemagne que d'ici l'été.

Il va de soi que les appels et les SMS ne seront vraiment sécurisés que si la personne de l'autre côté de la ligne utilise elle aussi une carte SIM protégée, ce qui ne sera assez souvent pas le cas. "Admettons-le, ces cartes ne sont pas destinées à tout un chacun", a-t-on encore entendu à Hanovre. "Nous ciblons surtout les entreprises qui veulent permettre à leurs travailleurs de communiquer entre eux de manière sûre."

En savoir plus sur:

Nos partenaires