VMware: la virtualisation comme antidote aux clouds propriétaires

24/02/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

A l'occasion de sa conférence VMworld 2009, organisée à Cannes, VMware entend démontrer sa volonté de demeurer à la pointe de la virtualisation.

A l'occasion de sa conférence VMworld 2009, organisée à Cannes, VMware entend démontrer sa volonté de demeurer à la pointe de la virtualisation.

"Elle ne se définit désormais plus en termes d'hyperviseur individuel ou de leurs caractéristiques", soulignait, président et CEO de VMware, "mais bien en termes de coopération en profondeur entre divers hyperviseurs."

En 2009, VMware veut passer à la vitesse supérieure. Cette année sera placée sous le signe de 3 initiatives, voire chantiers, qui ont pour noms VDC-OS, vCloud et vClient.VDC-OS- ou système d'exploitation pour infocentre virtualisé (aussi qualifié parfois de 'métaOS'- est un nouveau segment de marché auquel s'attaque VMware. Son offre en la matière sera baptisée vSphere et fera ses débuts commerciaux dès cette année. Il s'agit d'une couche logicielle s'insérant au-dessus et/ou récupérant certains des services classiques d'un OS, destinée à "agréger et organiser un ensemble de services fonctionnels et applicatifs et à définir et déployer des règles de gestion, paramètres de contrôle... en matière de disponibilité, sécurité, évolutivité." De quoi permettre à une entreprise de créer et de gérer un 'internal cloud', avec un département IT qui officie en qualité de prestataire de services.

Parallèlement au lancement de vSphere, VMware annoncera cette année des améliorations ou refontes de ses produits de gestion vCenter (services de provisioning automatique, facturation interne de ressources, suivi des profils et schémas d'utilisation...).

L'offre vSphere est appelée à remplacer progressivement les produits d'infrastructure virtualisée existants de VMware.

Le projet vCloud étend cette vision et le potentiel vSphere au-delà des frontières de l'entreprise et se veut être l'élément fondateur du dialogue entre clouds internes et externes. L'enjeu est multiple : compatibilité ou dialogue entre clouds de divers prestataires, déploiement d'applications dans divers clouds sans devoir les adapter ou rebâtir de A à Z, authentification, transferts de charges applicatives entre clouds... VMware lancera notamment une vCloud API (actuellement en phase 'private release', déjà exploitée par divers partenaires) et agira au niveau des organismes de normalisation pour promouvoir les interopérabilités.

2009 devrait également voir l'annonce de nouveaux potentiels renforçant la coopération entre plusieurs hyperviseurs, "étape indispensable avant de passer à l'étape du cloud", souligne Paul Maritz.

Troisième initiative au programme de cette année : vClient qui concerne le domaine de la virtualisation du desktop et, plus spécifiquement, la possibilité de 'provisionner', gérer, maintenir et faire évoluer un environnement IT lié non plus au device mais à l'utilisateur où qu'il se trouve et quelle que soit la plate-forme cliente qu'il utilise. L'hyperviseur client de VMware (CVP) se composera d'un ensemble d'outils permettant de gérer centralement l'environnement de l'utilisateur logé dans une VM qu'il pourra activer sur tout device, récupérant ses paramètres, accès applicatifs, données... Tout changement sera automatiquement synchronisé.

A Cannes, VMware annonçait en outre un accord avec Intel, pour un mariage entre son CVP et la technologie vPro. La première génération de matériels supportant cet hyperviseur client devrait faire ses débuts commerciaux (sur les équipements d'OEM intégrant vPro) dans le courant du 2ème semestre 2009.

Nos partenaires