VMware insiste sur l'ouverture à VMworld

09/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 08/11/06 à 23:59

Source: Datanews

VMware et Red Hat vont étendre leur collaboration dans le domaine de la virtualisation Linux. Cette annonce est une réponse à l'accord conclu la semaine dernière entre les rivaux Microsoft et Novell.

L'alliance avec Red Hat n'a pas été abordée lors des sessions d'ouverture du deuxième jour de VMworld à Los Angeles. L'annonce n'a donc guère dépassé le stade d'une promesse générale de collaborer à l'interopérabilité entre Linux et les logiciels de VMware.VMware tente de se positionner en tant qu'alternative ouverte à Microsoft. VMworld, qui, avec ses sept mille visiteurs, a doublé de taille par rapport à l'an dernier, est un événement oecuménique. AMD et Intel sont toutes deux présentes en force en qualité de sponsors principaux. Microsoft elle-même a glissé un CD de démo dans la farde du congrès.En même temps, l'entreprise doit également avoir de l'emprise sur son marché. Jack Lo, directeur de la recherche et du développement chez VMware, insiste dans sa présentation devant la presse internationale sur le fait que les logiciels de VMware ont encore et toujours une belle avance sur la virtualisation en matériel. La "conversion binaire" de VMware est plus efficace que le support de la virtualisation dans les tout nouveaux processeurs d'AMD et Intel.Le matériel va jouer un rôle assez important lorsque AMD et Intel virtualiseront aussi la mémoire. AMD affirme avoir sur ce plan une avance sur Intel. Les premières puces à 'nested page tables' (NPT) devraient sortir mi-2007. Intel se refuse, elle, à communiquer une date pour sa technologie 'extended page tables' (EPT) comparable. "Nous nous sommes lancés dans la conversion binaire", déclare Jack Lo, "mais nous pourrons supporter la technologie matérielle lorsqu'elle sortira."

Nos partenaires