VMware envisagerait de racheter Dell EMC

30/01/18 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Datanews

VMware lorgnerait Dell EMC. Or cette dernière possède une participation majoritaire dans VMware, ce qui fait qu'il s'agirait ici d'une 'fusion inversée'. L'objectif serait d'entrer (de nouveau) en bourse à moindres frais.

VMware envisagerait de racheter Dell EMC

Michael Dell © Reuters

Dell EMC pourrait être rachetée par l'entreprise 'cloud' VMware. Voilà du moins ce qu'annonce CNBC, mais cette info n'a provisoirement pas encore été confirmée. Il s'agit là d'une nouvelle d'autant plus étrange que Dell possède une participation de 80 pour cent dans VMware, qu'elle avait obtenue, lorsqu'elle racheta EMC en 2015. VMware est donc une filiale de Dell EMC.

Le but du rachat à rebours serait de faire de nouveau entrer Dell en bourse, sans devoir passer par la case des préliminaires. Le fondateur Michael Dell avait retiré son entreprise de la bourse il y a quatre ans. Lui et l'investisseur Silver Lake avaient à l'époque racheté toutes les actions Dell à des fins de privatisation. A présent, l'entreprise, qui a enregistré une forte diminution de son bénéfice sur le marché du PC en perte de vitesse, aurait besoin d'argent pour faire face à son endettement.

La faute à Trump!

Et la faute en incomberait de nouveau à Trump et à ses réformes fiscales, par lesquelles les entreprises aux prises avec un important endettement ne bénéficieraient plus d'une forte réduction d'impôts. Selon les données du site d'infos Bloomberg, le constructeur d'ordinateurs, autrefois le numéro un au monde, accuserait quelque 46 milliards de dollars de perte auprès de divers financiers. Dell verse ainsi annuellement deux milliards de dollars d'intérêts sur ses dettes, qu'elle ne peut désormais donc plus (ou nettement moins) déduire. Le rachat à rebours serait l'une des options envisagées pour résoudre le problème. Une entrée régulière en bourse est également examinée.

VMware est cotée au New York Stock Exchange, et en étant 'rachetée', Dell pourrait plus facilement y faire de nouveau son entrée sans devoir se farcir toute la paperasserie d'une traditionnelle IPO (Initial Public Offering). Dans le plan, il serait prévu que VMware paie Michael Dell et Silver Lake en participations dans la nouvelle grande société ainsi constituée. Ces participations pourraient ensuite être revendues pour éponger une partie des dettes de Dell.

Le plus grand rachat

Dell avait mis la main sur une participation majoritaire dans VMware en 2015, lorsque l'entreprise racheta le producteur de nuages EMC. A l'époque, il s'agissait là du plus grand rachat IT. VMware n'arrêta pas de croître par la suite. Un rachat de sa société-mère Dell pourrait être (de nouveau) le plus important rachat à ce jour dans le secteur des ordinateurs.

Pour VMware, le rachat en question pourrait avoir des conséquences ennuyeuses. L'entreprise est en effet active dans les logiciels de virtualisation, un secteur où sied une certaine indépendance. En tant qu'entreprise de plate-formes, VMware doit collaborer non seulement avec Dell, mais aussi avec HP et d'autres. L'action VMware a en tout cas subi un sacré coup de barre à la bourse suite à la nouvelle d'un possible rachat de Dell.

La direction de Dell doit encore se réunir pour débattre des options stratégiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires