Vlaanderen Connect envisage ses premiers recrutements cet automne

07/08/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Datanews

Sur une période de trois ans, Vlaanderen Connect entend engager une soixantaine de profils ICT stratégiques et les utiliser pour des projets ICT flamands.

Vlaanderen Connect envisage ses premiers recrutements cet automne

A présent que le site web de Vlaanderen Connect est en ligne, les pièces du puzzle que constitue la direction ICT du gouvernement flamand se mettent en place. Via l'a.s.b.l. Vlaanderen Connect, les services publics flamands pourront bientôt recruter des profils ICT stratégiques. Il s'agit donc d'une structure a.s.b.l. qui pourra non seulement doter les administrations locales et provinciales d'une connaissance ICT, mais qui sera ouverte aussi aux entités du gouvernement flamand.

En trois ans, Vlaanderen Connect entend engager une soixantaine de profils ICT. Concrètement, il s'agit de managers ICT, de directeurs ICT, d'analystes business et fonctionnels, d'architectes et de chefs de projet ICT, de consultants en sécurité et d'ICT program managers.

Actuellement, le conseil d'administration discute encore à propos de la politique salariale à appliquer. Dès que cette décision sera prise, le recrutement pourra commencer. "Notre but est de démarrer à partir de cet automne", déclare Barbara Van Den Haute de l'Agentschap Facilitair Bedrijf. Dans un premier temps, les recherches auront lieu en interne au sein des différentes entités flamandes, après quoi une phase de recrutement externe suivra. Vlaanderen Connect est du reste hébergé dans le domaine stratégique 'Bestuurszaken', avec Frank Geets comme administrateur délégué.

Acquérir une plus grande connaissance

Entre-temps, un 'roadshow' a également été initié en vue de faire connaître les possibilités tant de Vlaanderen Connect que du contrat d'externalisation flamand. "Avec Vlaanderen Connect, nous souhaitons acquérir plus de connaissance en interne, afin de prendre en main les projets d'externalisation. Il s'agit donc vraiment de fonctions de liaison ICT stratégiques", explique Van Den Haute. Par ailleurs, le contrat d'externalisation comprend également un volet consacré aux conseils stratégiques. Les administrations locales auront donc désormais un choix plus étoffé quant à la manière de mener leur politique ICT.

En savoir plus sur:

Nos partenaires