Vite, vite la dernière tournée à Bangalore!

02/09/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Les informaticiens de Bangalore tirent la sonnette d'alarme: l'heure de fermeture dans l'horeca y est en effet désormais fixée à 23H30'.

Les informaticiens de Bangalore tirent la sonnette d'alarme: l'heure de fermeture dans l'horeca y est en effet désormais fixée à 23H30'.

Vous souhaitez prendre un verre après le dur labeur? Pas de problème, y compris à Bangalore, la base indienne de centaines de centres d'appels et d'entreprises de sous-traitance. Comme nombre de ces entreprises fonctionnent non stop, leurs collaborateurs travaillent donc à toutes les heures du jour et de la nuit.

Mais ceux qui font partie de la dernière équipe, peuvent désormais oublier de passer au café après leur travail. L'heure de fermeture officielle dans l'horeca a en effet été fixée par la police à 23H30, question de réduire les chiffres de la criminalité. Et la mesure semble être strictement appliquée. Sur Silicon.com, un ingénieur réseau de 27 ans de Nokia-Siemens témoigne par exemple qu'à 23 heures, l'éclairage de son café favori s'éteint, la musique s'interrompt. Tout le monde a alors encore tout juste le temps de vider son verre, avant que les portes ne se ferment irrémédiablement une petite demi-heure plus tard.

Les manifestations en direct dans les cafés sont désormais interdites, de même que la danse. Quiconque se hasarde quand même à bouger un peu les pieds au rythme de la musique encourt le risque que le 'sorteur' de service vienne le rappeler à l'ordre de manière certes amicale, mais rigoureuse.

Ce qui peut paraître encore plus grave pour une ville qui compte beaucoup d'étrangers âgés de '20 ans et plus', c'est que la même règle s'applique aussi aux restaurants. Un informaticien qui termine par exemple son travail à 1 heure du matin, ce qui est loin d'être anormal à Bangalore, devra préparer son repas lui-même. Pensez-y avant de postuler un job dans cette contrée!

Nos partenaires