Vision IT Group: CA triplé en 2 ans

02/05/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Le prestataire de services IT franco-belge Vision IT Group confirme sa bonne santé avec un chiffre d'affaires 2007 en progression de 80%. Depuis sa création en 2001, le groupe a crû en moyenne de 55% par an.

Le prestataire de services IT franco-belge Vision IT Group confirme sa bonne santé avec un chiffre d'affaires 2007 en progression de 80%. Depuis sa création en 2001, le groupe a crû en moyenne de 55% par an.

Certes, le groupe a procédé en partie par acquisitions. C'est ainsi que sur l'an dernier, trois acquisitions ont été intégrées: la suisse Vertical (spécialiste Citrix), la française Optium (spécialisée en qualification logicielle) et la belge Ezos (experte en solutions mobiles).

Pour l'exercice 2007, la société affiche un chiffre d'affaires de 70,3 millions EUR, en hausse de pas moins de 80% sur l'exercice précédent, dont 16% de croissance organique et 64% liés aux acquisitions. Soit un triplement de taille sur les 2 dernières années et une croissance moyenne de 50% depuis sa création - 30% en organique et 20% en externe. A noter que le résultat opérationnel a progressé de 92% à 6 millions EUR.

Présent sur 6 pays (Belgique où est établi son siège social, Luxembourg, France, Suisse, Espagne, et Italie), le groupe réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires dans l'Hexagone et emploie désormais plus de 1.000 collaborateurs (360 nouveaux collaborateurs sur 2007), dont plus de 130 chez nous.

Vision IT Group est actif dans 4 grands secteurs: la gestion de production et d'infrastructures (Unix, Microsoft, Novell); la qualification logicielle; les solutions, applications métier et de mobilité; et le conseil et la formation.

La société s'adresse exclusivement à une clientèle de grands comptes européens dans les domaines de la bancassurance, des organisations internationales et du secteur public, de l'industrie et du tertiaire, des télécoms et de la santé.

Interrogé sur les ambitions 2008 de son groupe, Philippe Miffat-es-Jacques, co-président et CFO estime qu'il convient de renforcer l'activité dans le Benelux, notamment par une présence aux Pays-Bas. De même, les filiales en Espagne et en Italie vont bénéficier d'un coup d'accélérateur, tandis que l'Allemagne sera abordée l'an prochain.

En termes de secteurs, le CFO considère que le savoir-faire en qualification logicielle devrait être étendu hors de la France, tandis que les compétences d'Ezos en solutions mobiles devront essaimer vers d'autres pays.

"Notre objectif est d'atteindre 80 millions EUR cette année, hors acquisitions, avec une rentabilité de 9%, et un effectif de plus de 1.200 personnes", ajoute Philippe Miffat-es-Jacques qui n'exclut pas d'autres rachats et ne fait pas mystère - cette stratégie a été communiquée lors de l'entrée en bourse en décembre 2007 - de son objectif de plus de 100 millions EUR "à court terme."

Nos partenaires