Virtualisations: La sécurité pose question

22/10/13 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Datanews

Selon une étude de Trend Micro (*), spécialiste de la sécurité des environnements virtualisés, 49 % à peine des entreprises du Benelux auraient déployé le VDI, contre 93 % en Allemagne, 77 % en France et 65 % en Grande-Bretagne.

Virtualisations: La sécurité pose question

Selon une étude de Trend Micro (*), spécialiste de la sécurité des environnements virtualisés, 49 % à peine des entreprises du Benelux auraient déployé le VDI, contre 93 % en Allemagne, 77 % en France et 65 % en Grande-Bretagne.

Mais 94 % des organisations britanniques éprouvent des difficultés à sécuriser leur environnement virtualisé, contre 80 % en France et 83 % dans le Benelux. Il faut dire que 99 % des entreprises britanniques et allemandes considèrent que la virtualisation a complexifié leur environnement, pour 97 % des entreprises du Benelux et 94 % des sociétés françaises.

Par ailleurs, 96 % des entreprises allemandes affirment maîtriser la technologie de sécurité des environnements virtuels, contre 80 % en France, 75 % en Grande-Bretagne et 60 % dans le Benelux. Pourtant, 1 société du Benelux sur 3 précise avoir fait appel à son département sécurité lors du projet de virtualisation. Cela dit, 57 % des organisations du Benelux pensent que leur environnement virtualisé devrait être davantage sécurisé, comme 71 % des sociétés françaises et 58 % des entreprises britanniques.

(*) 400 décideurs dans 4 régions: Grande-Bretagne, France, Benelux et Allemagne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires