Violin cible la Belgique

13/04/12 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Datanews

La start-up américaine Violin Memory, spécialisée dans le ...

Violin cible la Belgique

La start-up américaine Violin Memory, spécialisée dans le stockage sur disques Flash hautes performances en array vient de bénéficier d'un financement de 50 millions $ (notamment de SAP), tout en décidant de couvrir directement le marché Belux.

Ce que son CEO, Don Basile, appelle le "stockage de nouvelle génération" destiné au stockage de type I/O intensif ou ultra-performant, comme les bases de données (Oracle, SQL Server et SAP, avec son projet in-memory Hana), les environnements virtualisés ou le Big data. Ainsi, son produit Violin 6000 offre dans un châssis 3U pas moins de 6 To de capacité de stockage brute sur 64 cartes Flash avec 1 million d'IOPS (entrées/sorties par seconde) sur base de la technologie de type SLC (single level cell). Le tout associé à des fonctions de déduplication, snapshot, compression, cryptage, etc. bien sûr, et indépendant de tout protocole de connectivité. "D'ici 2 ans, tout le stockage tier 1 sera de type Flash", prédit encore Basile, qui évoque un coût par Go entre 5 et 10 $. Ajoutons que l'entreprise est désormais valorisée à 800 millions $.

Implantée sur le Vieux Continent depuis octobre 2011, alors qu'elle a été fondée en 2005, Violin s'apprête à démarcher activement le marché belgo-luxembourgeois. Une équipe de vente et pré-vente devrait être mise sur pied sous peu, avec un premier collaborateur sans doute dès mai prochain, confirme Harry Wilmink, directeur des ventes pour le Benelux, l'Europe centrale et la Scandinavie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires