Vidéo: Elon Musk content comme un gosse après l'atterrissage historique de la fusée Falcon 9

16/12/16 à 13:54 - Mise à jour à 13:53

National Geographic a pu, l'année dernière, filmer sans aucune restriction l'atterrissage de la fusée Falcon 9 sur la base de SpaceX. La vidéo montre notamment le CEO de l'entreprise, Elon Musk, qui réagit, content comme un gosse, une fois l'atterrissage réussi.

Vidéo: Elon Musk content comme un gosse après l'atterrissage historique de la fusée Falcon 9

© National Geographic

Il y a un an, SpaceX réussissait pour la première fois à faire atterrir une fusée parfaitement à la verticale sur le sol et ce, après plusieurs tentatives manquées. C'était aussi la première fois qu'une fusé s'envolait dans l'espace et revenait sans dommage sur la Terre, ce qui constituait un solide pas en avant vers des fusées réutilisables.

La tension est également perceptible dans la vidéo. Après le lancement, l'on y voit Musk fixer le ciel en disant encore: 'Cela ne va pas'. Mais la fusée apparaît peu après. Elle se met alors à ralentir avant l'atterrissage. C'est le soulagement, puis des cris de joie retentissent dans le centre de commande, dès que la fuse se rapproche de la Terre. 'Elle est parfaitement droite', s'écrie Musk, alors que, content comme un gosse, il court vers le centre de commande.

La vidéo fait partie d'une série réalisée par National Geographic, qui se focalise sur Mars et sur la possibilité pour l'homme de pouvoir y vivre. La série offre un côté partiellement dramatique avec cette histoire de vie fictionnelle sur la planète rouge en 2033, et se compose en partie aussi d'interviews d'experts tels Musk - qui souhaite emmener l'homme sur Mars.

Deux scénarios

L'entrepreneur sud-africain envisage deux scénarios pour l'espèce humaine: 'Soit nous allons vivre sur différentes planètes, soit nous demeurons sur une seule d'entre elles. Dans ce dernier cas, nous mourrons lors de la prochaine extinction massive', déclare Musk dans la série documentaire de National Geographic. 'Je préfère la première option. Nous serons une civilisation qui voyagera dans l'espace.' C'est dans ce but qu'il fonda SpaceX en 2001 déjà.

Pour y arriver, il se mit à mettre au point des fusées réutilisables, ce qui ne peut que réduire fortement le coût d'un lancement de fusée. Depuis le démarrage de l'entreprise, il y a quinze ans, des étapes importantes ont été franchies, dont l'atterrissage filmé dans la vidéo susmentionnée fut le point d'orgue.

Mission sur Mars

Les avantages offerts par Mars sont que la planète est relativement proche de la Terre et que l'on y trouve beaucoup d'eau (en sous-sol). Pour l'agriculture, il y a des nutriments vitaux dans l'atmosphère, sans compter que la gravité n'y est que de 37 pour cent par rapport à celle de la Terre, ce qui fait que chaque pas représente un saut en avant.

Le premier vol inhabité de la fusée porteuse est prévu pour 2018. Lorsque tout sera testé, SpaceX voudrait organiser un vol vers Mars tous les 26 mois, quand la planète se situera de manière favorable par rapport à la Terre. Il est encore malaisé de prévoir quand le premier vol habité vers Mars aura vraiment lieu, mais Musk s'attend à ce que cela soit possible dans les années '20 déjà.

En savoir plus sur:

Nos partenaires