Vervotte trouve le retour de Fagard incompréhensible

12/09/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

La ministre des entreprises publiques Inge Vervotte trouve incompréhensible que le directeur de Belgacom, Didier Bellens, ait réengagé sa protégée Concetta Fagard malgré un avis négatif rendu par le conseil d'administration de l'entreprise.

Vervotte trouve le retour de Fagard incompréhensible

La ministre des entreprises publiques Inge Vervotte trouve incompréhensible que le directeur de Belgacom, Didier Bellens, ait réengagé sa protégée Concetta Fagard malgré un avis négatif rendu par le conseil d'administration de l'entreprise.

Vendredi dernier, l'on apprenait que Bellens avait repris Fagard à son service. Cette dernière avait dû quitter Belgacom avant l'été à la suite d'un différend avec le directeur de la communication de l'entreprise télécom. Mais elle voulait de nouveau travailler chez Belgacom. Le comité de nomination et de rétribution du conseil d'administration y avait opposé son veto, parce qu'une nouvelle nomination causerait trop de dommage à l'entreprise. Mais le directeur de Belgacom, Didier Bellens, n'a pas tenu compte de cet avis négatif, puisque vendredi dernier, il annonçait avoir réengagé Fagard au poste de "executive advisor to the CEO".

La ministre des entreprises publiques Inge Vervotte a ce week-end qualifié d'incompréhensible ce réengagement. Le président du conseil d'administration de Belgacom a confirmé que le conseil allait de nouveau ouvrir le dossier en question. La ministre attendra que cette procédure soit terminée, avant de décider d'éventuelles sanctions à l'égard du patron de Belgacom.

Source: Belga

Nos partenaires