Vertu lance un smartphone moyen pour... 7.900 euros

13/02/13 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

La marque de luxe Vertu, ex-filiale à part entière de Nokia, a lancé son premier smartphone Android. Le Vertu Ti coûte 7.900 euros et seuls les frimeurs invétérés devraient le préférer à un Galaxy S3 ou à un iPhone.

Vertu lance un smartphone moyen pour... 7.900 euros

© Vertu

Que recevez-vous pour 7.900 euros? Avant tout un appareil luxueux fabriqué main en titane et en cuir. Il est assez épais (12,8 mm) et lourd (181 grammes), mais ceux qui aiment le luxe, apprécieront sans doute.

Ce qui est moins agréable, c'est l'intérieur du Ti. Un processeur bi-coeur cadencé à 1,7 MHz, 1 giga-octet de mémoire de travail, 64 giga-octets d'espace de stockage et un appareil photo à 8 méga-pixels, ce n'est pas mal certes, mais ce n'est pas non plus génial.

Mais que dire alors de l'écran très modeste de 3,7 pouces de cet appareil Android? Et dire que l'iPhone et ses 4 pouces, cela fait déjà maigrichon. Vous ne disposez même pas de la toute nouvelle version d'Android. Le Ti tourne en effet sur Android 4.0 Ice Cream Sandwich et pas sur 4.1 ou 4.2 Jelly Bean. 4G brille aussi par son absence. Non pas que cela soit catastrophique, mais à un tel prix, une radio LTE aurait dû être le minimum que l'on puisse vous proposer.

Vous pourrez certes appeler le Concierge Service de Vertu, où une personne de chair et de sang vous aidera à trouver un restaurant ou une destination de vacances, mais les gens normaux utilisent évidemment depuis des années déjà une appli pour ce faire.

Le Ti à 7.900 dollars n'est du reste pas le plus cher, et de loin même. Le top-modèle fabriqué en or rouge 18 carats coûte encore des milliers d'euros en plus.

En tout cas, vous pourrez acheter une douzaine d'iPhone 5 ou de Galaxy S3 pour le prix d'un seul Vertu Ti. A moins d'être un complet analphabète technologique, le choix est vite fait.

Au cas où vous seriez quand même intéressé, Vertu dispose de points de vente à Bruxelles et Anvers. (TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires