Vers une renationalisation du secteur télécoms?

30/06/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

L'annonce par l'administration américaine d'un investissement de 7,2 milliards $ dans le secteur des télécoms ainsi que la nécessité pour le secteur européen d'investir massivement dans la fibre fait craindre une renationalisation du secteur. C'est l'avis de l'Idate, consultant et analyste indépendant.

L'annonce par l'administration américaine d'un investissement de 7,2 milliards $ dans le secteur des télécoms ainsi que la nécessité pour le secteur européen d'investir massivement dans la fibre fait craindre une renationalisation du secteur. C'est l'avis de l'Idate, consultant et analyste indépendant.

Avec son DigiWorld Yearbook (désormais en version 2009), l'Idate est une autorité reconnue sur le marché européen. Ses études et analyses constituent pour le secteur ICT un outil précieux d'aide à la décision.

Parmi les faits marquants de l'année écoulée, l'Idate pointe notamment la décision prise par le gouvernement Obama d'invistir 7,2 milliards $ dans l'infrastructure haut débit américaine. Un investissement public qu'il conviendra de doser soigneusement, estime Didier Pouillot, responsable de la Practice Telecom à l'Idate. "Il faut éviter une injection de cash et ne pas négliger de stimuler l'initiative privée", prévient-il, au risque de voir un secteur à peine dérégulé retomber sous le contrôle du secteur public. Cela dit, Pouillot considère que les opérateurs qui seront capables de maintenir un haut niveau d'investissements devraient sortir de la crise avec un avantage compétitif. Par ailleurs, il estime que le secteur des télécoms devrait continuer à se consolider, certes à un rythme moins soutenu que par le passé. D'autant que la concurrence se renforce dans des zones comme la Chine, l'Inde et le Moyen-Orient.

Nos partenaires