Vers une intégration info routière/horaire ferroviaire

29/03/10 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Be-Mobile - fournisseur d'informations routières enrichies - prépare l'intégration de la carte traditionnelle des embouteillages avec l'horaire des trains de la SNCB.

Be-Mobile - fournisseur d'informations routières enrichies - prépare l'intégration de la carte traditionnelle des embouteillages avec l'horaire des trains de la SNCB.

"L'objectif est d'en arriver à un outil permettant à tout un chacun de vérifier le matin s'il est préférable de choisir la voiture ou le train pour se déplacer", a déclaré le COO Steven Logghe lors d'un événement FITCE à Gand. "Un exercice d'intégration compliqué que celui-là", a-t-il aussitôt ajouté. Il n'y a provisoirement pas encore de projet d'intégration avec De Lijn ou la STIB.

Cela fait 3 ans que Be-Mobile propose des informations routières privées. Aujourd'hui, elle compte notamment la RTBf, la VRT et des sites web comme ceux du Soir et du Standaard Online au nombre de ses clients. Des fabricants de GPS et de smartphones, tels Garmin, TomTom, Mio et Nokia, sont aussi clients de l'info routière qui est alors reçue via un signal RDS crypté ou par une carte SIM via le réseau mobile. L'application iPhone a entre-temps déjà été téléchargée plus de 30.000 fois, et des apps pour d'autres plates-formes devraient sortir bientôt.

Pour sa part, Be-Mobile tire l'information des centres routiers officiels, du centre d'appels de Touring Mobilis (actionnaire de Be-Mobile), des véhicules 'track & trace' et des 'floating car data' via des données de mesure anonymes du réseau GSM de Proximus. "En tout, nous disposons aujourd'hui de données en temps réel de 60.000 véhicules et couvrons avec notre info-trafic 60.000 km de routes", a expliqué Logghe. Dans les prochains mois, ces nombres vont doubler, puisque Be-Mobile étend à présent ses activités aux Pays-Bas. L'an dernier, Be-Mobile a réalisé un chiffre d'affaires de quelque 3 millions EUR.

En savoir plus sur:

Nos partenaires