Ventes décevantes de tablettes et de liseuses

12/07/11 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Datanews

Contre toute attente, les ventes de tablettes et de liseuses ont reculé au cours du premier trimestre de cette année. Selon IDC, il s'agit d'une baisse non négligeable de 28%. Pourtant, ce même bureau d'études annonce dans la foulée une augmentation des prévisions de ventes pour 2011. IDC estime à présent que 53,5 millions de tablettes au total seront vendues en 2011. Lors d'une estimation précédente, IDC avant tablé sur 50,4 millions d'appareils. IDC attribue ce niveau de ventes de tablettes inférieur à celui escompté à une baisse de la demande auprès du consommateur, mais également à des accrocs dans la chaîne d'approvisionnement. L'iPad et l'iPad 2 d'Apple dominent toujours le marché de loin, même si les ventes ont également été inférieures aux attentes les concernant.

Ventes décevantes de tablettes et de liseuses

Contre toute attente, les ventes de tablettes et de liseuses ont reculé au cours du premier trimestre de cette année. Selon IDC, il s'agit d'une baisse non négligeable de 28%. Pourtant, ce même bureau d'études annonce dans la foulée une augmentation des prévisions de ventes pour 2011. IDC estime à présent que 53,5 millions de tablettes au total seront vendues en 2011. Lors d'une estimation précédente, IDC avant tablé sur 50,4 millions d'appareils.

IDC attribue ce niveau de ventes de tablettes inférieur à celui escompté à une baisse de la demande auprès du consommateur, mais également à des accrocs dans la chaîne d'approvisionnement. L'iPad et l'iPad 2 d'Apple dominent toujours le marché de loin, même si les ventes ont également été inférieures aux attentes les concernant. En cause, des retards du fournisseur des écrans, même si l'annonce de l'iPad 2 plusieurs semaines avant que l'appareil ne soit effectivement dans les magasins a sans conteste joué un rôle elle aussi. Les appareils tournant sous Android ont d'ailleurs augmenté leur part du marché. Par rapport au trimestre précédent, la part des appareils Android a ainsi progressé de 8,2 points, pour atteindre 34% de l'ensemble du marché.

Année tout de même positive

Des fabricants comme Samsung et Motorola ont principalement adapté leur modèle de distribution en fonction des opérateurs télécoms, ce qui expliquerait en partie la chute des ventes, selon IDC. En effet, de nombreux consommateurs ne sont pas disposés à souscrire aux plans tarifaires 3G ou 4G que les opérateurs associent dans de nombreux pays aux tablettes proposées dans leur étalage. Selon Bob O'Donnell d'IDC, les chiffres décevants sont un phénomène temporaire et il s'attend à ce que le reste de l'année soit bon. B. O'Donnell met toutefois les constructeurs en garde, et il leur conseille de ne pas trop se focaliser sur le canal des opérateurs télécoms pour leur distribution. De nouveaux modèles sont également attendus plus tard cette année, ce qui devrait redonner du tonus au marché.

Liseuses

Par ailleurs, IDC considère les liseuses comme un marché distinct. Là aussi, on a observé un ralentissement de la croissance, même si on s'attend encore à ce que les ventes de liseuses sur l'ensemble de l'année progressent de 24% par rapport à l'année passée.

Singulièrement, le Kindle d'Amazon n'est plus l'appareil le mieux vendu. Pour le premier trimestre, cet honneur est revenu au Nook, vendu par la chaîne américaine de libraires Barnes & Noble. Le fait que le Nook, basé sur Android, soit équipé d'un écran couleur n'y est probablement pas étranger.

En savoir plus sur:

Nos partenaires