Vasco fait un pas en arrière

18/02/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Au niveau du chiffre d'affaires et du bénéfice, l'entreprise de sécurité belgo-américaine Vasco a dû faire un pas en arrière en 2009.

Au niveau du chiffre d'affaires et du bénéfice, l'entreprise de sécurité belgo-américaine Vasco a dû faire un pas en arrière en 2009.

Vasco a en effet vu son chiffre d'affaires se réduire d'un quart pour passer de 133 millions de dollars en 2008 à 101,7 millions de dollars l'an dernier. Son bénéfice net a, lui, reculé de 48 pour cent à 12,6 millions de dollars, soit 0,33 dollar par action.

Quant à son bénéfice brut, il s'est établi en 2009 à 71,2 millions de dollars, soit 70 pour cent du chiffre d'affaires, contre 92 millions de dollars, soit 69 pour cent du chiffre d'affaires l'année précédente. Son bénéfice d'exploitation a régressé de 52 pour cent à13,4 millions de dollars, et son EBITDA a diminué de 40 pour cent à 31,3 millions d'euros.

Tant le CEO, T. Kendall Hunt, que le COO et président, Jan Valcke, évoquent surtout le fait que Vasco était encore et toujours rentable chaque trimestre. Sa marge s'est même légèrement améliorée en raison d'une croissance en dehors du secteur bancaire. Selon Valcke, c'est là un signe positif pour l'avenir car l'entreprise sera moins dépendante d'un seul marché.

Pour 2010, l'entreprise table sur une croissance de son chiffre d'affaires de 15 à 20 pour cent, même si Hunt n'est pas vraiment optimiste à propos de l'économie. La marge d'exploitation devrait être de 5 à 10 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires