Vandeurzen envisage un service gouvernemental pour lutter contre le piratage et l'espionnage

05/05/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Il existe un projet de création d'un service gouvernemental spécial destiné à déjouer les tentatives d'espionnage et de piratage dirigées contre les autorités. On ne sait pas encore quand ce service sera opérationnel.

Il existe un projet de création d'un service gouvernemental spécial destiné à déjouer les tentatives d'espionnage et de piratage dirigées contre les autorités. On ne sait pas encore quand ce service sera opérationnel.

Vendredi dernier, on a appris que la sécurité d'Etat avait découvert l'existence d'attaques contre des ordinateurs importants du gouvernement fédéral. Selon le ministre Vandeurzen, tous les indices d'un espionnage électronique mènent vers la Chine.

Selon le porte-parole, Leo De Bock, il existe depuis 2005 déjà le projet de créer un service destiné à défendre le gouvernement contre les tentatives de piratage et d'espionnage. Jusqu'à présent, ce service est certes resté au stade de projet, mais l'ambition est à présent de la rendre opérationnel, ajoute De Bock. D'après les rumeurs, on n'attendrait plus que quelques "feux verts". Aucune date de démarrage concrète du service n'a toutefois encore été fixée.

Selon De Bock, il s'agit là d'un "projet ambitieux" impliquant neuf services gouvernementaux différents, 25 personnes et un budget de 3,5 millions d'euros. Le service passerait au crible de manière permanente l'information électronique et assurerait une protection 24 heures sur 24.

Source: Belga

Nos partenaires