Vanco ferme sa filiale belge

28/03/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

L'opérateur de réseaux virtuels Vanco Belgique ferme sa filiale de Grand-Bigard. Six des dix collaborateurs sont remerciés. Nicholas De Walsche, le 'managing director', quitte l'entreprise d'un commun accord. La restructuration s'inscrit dans une action d'économie faisant appel au 'nearshoring'.

L'opérateur de réseaux virtuels Vanco Belgique ferme sa filiale de Grand-Bigard. Six des dix collaborateurs sont remerciés. Nicholas De Walsche, le 'managing director', quitte l'entreprise d'un commun accord. La restructuration s'inscrit dans une action d'économie faisant appel au 'nearshoring'.

La réorganisation touche non seulement la Belgique, mais aussi tous les pays, où Vanco est active. La Belgique, qui rapportait précédemment à la France, dépendra désormais de Vanco Pays-Bas et fera donc partie d'une structure Benelux. Toutes les fonctions d'exploitation disparaissent. Seuls les quatre responsables des comptes et du support resteraient, mais on ne sait pas encore comment et où.

Vanco est un opérateur virtuel qui propose des services sur les réseaux des autres opérateurs, tels Belgacom, Telenet, BT, Colt et Verizon. L'an dernier, Vanco Belgique avait enregistré une croissance de 50 pour cent de son chiffre d'affaires à quelque 5 millions d'euros. Elle compte une dizaine de clients, tels Sioen, CH Robinson, Vitalo et Start People (650 sites). Il y a quelques mois, Vanco était encore l'hôte du CIOForum belge organisé à Lokeren.

Nos partenaires