Van Quickenborne se défend à la Chambre

08/04/11 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Le ministre de l'entreprise Vincent Van Quickenborne a justifié le soutien qu'il a apporté dans un petit film vidéo à un projet de Google, de Belgacom et de bpost destiné à attirer davantage de PME en ligne.

Van Quickenborne se défend à la Chambre

Le ministre de l'entreprise Vincent Van Quickenborne a justifié le soutien qu'il a apporté dans un petit film vidéo à un projet de Google, de Belgacom et de bpost destiné à attirer davantage de PME en ligne. "J'envisage de continuer à soutenir de la même manière toutes les initiatives d'entreprises, petites ou grandes", a déclaré le ministre durant la petite heure où il été interrogé à la Chambre.

A propos du film en question, Van Quickenborne a dû répondre à des questions posées par Ann Vanheste (sp.a), Peter Logghe (Vlaams Belang) et Peter Dedecker (N-VA). Ce sont surtout Vanheste et Dedecker qui se sont montrés très critiques à l'égard du comportement du ministre. "Jugez-vous votre initiative sur ce site comme étant de la concurrence loyale?", a demandé la socialiste flamande. "Non seulement Vincent Van Quickenborne fait de la publicité pour Belgacom, bpost et Google, mais ces dernières en font aussi pour Vincent Van Quickenborne, le ministre qui définit leurs règles", a embrayé le nationaliste flamand.

Le ministre a expliqué que les entreprises lui avaient demandé d'enregistrer un message vidéo, parce qu'il n'avait pu assister à leur conférence de presse. Il l'avait fait, parce que des actions similaires ont lieu dans treize autres pays européens et y rencontrent un franc succès. Ce n'est du reste pas la première fois que le ministre soutient des initiatives de sociétés en vue d'attirer davantage de citoyens et d'entreprises en ligne.

"Si je suis bien votre raisonnement, chaque homme ou femme politique doit être conséquent(e) avec lui/elle-même. Il faut donc mettre un terme à la présence de ministres à des conférences de presse, après quoi l'on retrouve leur photo dans une brochure qui vante les mérites d'une entreprise de panneaux solaires ou autre. Plus de ministres non plus dans des usines d'automobiles, qui posent devant une caméra de télévision devant un modèle de voiture", a-t-on encore entendu.

Source: Belga

Nos partenaires