ValueSource-Ordina: La satisfaction malgré des attentes trop élevées

23/02/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Etait-ce un hasard si Hans Vets, CEO d'Ordina, était en réunion avec Carl Tilkin-Franssens, CIO de KBC, le matin même du jour où nous lui demandions comment se passait la collaboration avec la filiale indienne de KBC, ValueSource?

Etait-ce un hasard si Hans Vets, CEO d'Ordina, était en réunion avec Carl Tilkin-Franssens, CIO de KBC, le matin même du jour où nous lui demandions comment se passait la collaboration avec la filiale indienne de KBC, ValueSource?

Il y a précisément un an, le duo déclarait qu'Ordina mettrait sur le marché les services du centre de développement de logiciels indien de Chennai, ex-Madras, avec dans un premier temps les applications .Net. "2008 a été une très bonne année pour nous. Nous avons bien démarré avec des projets chez Belgacom et Acerta, ainsi qu'avec des projets internes à KBC." Hans Vets admet que l'aspiration d'attirer une dizaine de nouveaux clients était quelque peu trop présomptueuse, mais Ordina a quand même pu en accueillir trois. Globalement, cela représente un chiffre d'affaires d'1 million EUR. Pour Ordina, le fait que son chiffre d'affaires en 2008, y compris le rachat, ait crû de pas moins de 43% à quelque 83 millions EUR, ce n'est pas encore énorme. "Mais 2008 a quand même été la meilleure année de notre histoire", déclare Hans Vets.

ValueSource compte encore et toujours quelque 250 à 300 collaborateurs, et Ordina exploite entre-temps aussi les services Java. En tout, cela concerne une dizaine d'employés de ValueSource. "Nous avons pu les intégrer complètement à nos projets. Cela s'est bien passé. En période de pointe, nous pouvons ainsi faire appel à plus de personnel." Pour 2009, Hans Vets table sur une stabilisation des services offshore: "L'économie n'est momentanément pas favorable, même si tout le monde, selon moi, attend un signal positif pour investir de nouveau." Ordina examine aussi des possibilités de nearshoring dans des pays comme la Tchéquie ou la Bulgarie. La collaboration avec Cogizant et Wipro est aujourd'hui revue à la baisse. "En Belgique, contrairement aux Pays-Bas, nous avons peu de gros contrats d'externalisation. Ici, tout est davantage saucissonné et réparti en des projets plus modestes."

Dans notre pays, Ordina possède quelque 150 clients, dont KBC, Arcelor, Electrabel et Janssen Pharmaceutica. Le contrat conclu avec ValueSource aura dans une première phase une durée de trois ans, mais est assez ouvert. ValueSource n'a provisoirement pas encore participé aux applications SAP planifiées, "parce que cela représente un très gros investissement. Provisoirement, nous n'allons pas non plus poursuivre l'offshore dans ce segment. Nous préférons offrir du travail à nos propres collaborateurs".

Nos partenaires