V-ICT-OR franchit la frontière

26/04/12 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Datanews

L'organisation ICT flamande des administrations locales V-ICT-OR et l'Expertisecentrum van Gemeentesecretarissen ECG et leurs pendants néerlandais (VIAG et VGS) ont uni leurs forces pour en arriver à une "collaboration internationale durable".

V-ICT-OR franchit la frontière

L'organisation ICT flamande des administrations locales V-ICT-OR et l'Expertisecentrum van Gemeentesecretarissen ECG et leurs pendants néerlandais (VIAG et VGS) ont uni leurs forces pour en arriver à une "collaboration internationale durable".

"Le but est d'aborder les goulets d'étranglement ICT des administrations locales, explique Eddy Van der Stock, président de V-ICT-OR. Il y a clairement des points communs. Seule l'approche diffère: alors qu'aux Pays-Bas, l'on travaille davantage de manière descendante, c'est souvent le contraire chez nous. Les deux modèles peuvent cependant se rencontrer pour atteindre une meilleure approche." L'objectif est de réunir dans un manuel les observations relatives aux défis et aux goulets d'étranglement plus tard cette année. Sur cette base, l'ambition, selon Van der Stock, est de mettre au point des solutions possibles dans l'année et de s'attaquer ainsi aux problèmes.

Même s'il y avait déjà eu des contacts préalables, il s'agit là de la première collaboration plus formelle entre V-ICT-OR et VIAG. Au niveau international, des contacts ont surtout été établis au sein de la centrale LOLA (Linked Organization for Local Authority ICT Societies), dont Van der Stock est récemment aussi devenu le président. Mais l'on ne va pas s'arrêter là, selon Van der Stock: "Le but est de devenir à terme une organisation non marchande formelle avec LOLA. Dans ce cadre, nous pourrions alors réaliser conjointement des projets avec les membres, dans un premier temps surtout à l'échelle européenne. Pour le support nécessaire, nous pourrions éventuellement nous tourner vers Neelie Kroes."

En savoir plus sur:

Nos partenaires