V-ICT-OR focalisée sur la sécurité de l'information

27/05/11 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Datanews

'Votre commune atteindra-t-elle 2020 sans l'ICT?' Voilà la question ouverte que l'organisation ICT flamande (V-ICT-OR) - la représentante des informaticiens des administrations locales - avait lancée en 2010 lors de son congrès ShoptIT annuel.

V-ICT-OR focalisée sur la sécurité de l'information

'Votre commune atteindra-t-elle 2020 sans l'ICT?' Voilà la question ouverte que l'organisation ICT flamande (V-ICT-OR) - la représentante des informaticiens des administrations locales - avait lancée en 2010 lors de son congrès ShoptIT annuel.

Avec sa brochure, V-ICT-OR s'adressait spécifiquement aux décideurs politiques tels les bourgmestres, échevins et membres du conseil, mis aussi au management, dont les gestionnaires financiers et secrétaires. "Mais aucun moyen n'est assujetti à une brochure ou à un note", déclare Eddy Van der Stock, président de V-ICT-OR qui est bien placé pour le savoir. "Voilà pourquoi nous abordons le problème au départ du projet 3xI", a-t-on entendu au terme de l'édition 2011 de ShoptIT.

3xI est l'acronyme de 'Informatiekwaliteit, Informatieveiligheid en Informatiearchitectuur in Lokale Besturen' et est l'oeuvre de V-ICT-OR et de Memori, avec le soutien de l'IWT. Ces deux prochaines années, ce projet misera surtout sur deux pôles: la sécurité de l'information et le désenclavement de l'information politique. L'association entend surtout créer la transparence dans le dossier des communes et des CPAS et de leurs relations réciproques. "La poursuite de l'intégration entre la commune et le CPAS est un domaine, où l'on peut à coup sûr enregistrer un gain d'efficience par l'utilisation judicieuse de l'ICT", a affirmé le ministre flamand Geert Bourgeois lors de son discours thématique.

C'est ainsi que de plus en plus de voix se font entendre pour obliger à terme les administrations locales à utiliser les sources de données authentiques telles le Registre National, la Banque-Carrefour des Entreprises et la Banque-Carrefour de la Sécurité Sociale. "Le 1er juin, nous aurons donc une journée d'étude sur ce sujet. Nous nous réunirons notamment avec les gens de Corvé, de la commission sur la vie privée et avec Frank Robben pour voir si l'open data et l'open government forment vraiment un lourd dossier pour les villes et communes", explique Van der Stock qui espère qu'une déclaration claire découlera du débat.

Projet CRM Les besoins locaux sont souvent les mêmes dans les différentes administrations communales. Une collaboration - par exemple pour éviter les coûts de développement en double - pourrait aider, mais c'est loin d'être évident. Une dizaine de communes le font aujourd'hui pour développer une solution mid-office basée sur le CRM Microsoft Dynamics. L'on y suit l'exemple d'Aalter qui implémenta en 2006 MS Dynamics et a depuis lors développé déjà divers systèmes par-dessus à des fins de post-enregistrement, suivi des plaintes, plan général d'urgence et d'intervention, etc. "V-ICT-OR accompagne le projet pour dresser l'inventaire des solutions disponibles et tenter d'en arriver à un produit aussi générique que possible. Nous nous y consacrons à fond, car nous voulons nous-mêmes aussi réaliser une partie de l'implémentation", conclut Van der Stock.

En savoir plus sur:

Nos partenaires