UZ Gent: L'ERP se fera attendre un an de plus

11/05/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Janvier 2011 et non pas 2010: telle est la nouvelle date envisagée pour la mise en application du nouveau système ERP à la clinique universitaire de Gand (UZ Gent).

Janvier 2011 et non pas 2010: telle est la nouvelle date envisagée pour la mise en application du nouveau système ERP à la clinique universitaire de Gand (UZ Gent).

"Même si cela dépend encore de la réponse des fournisseurs", déclare Bart Sijnave, CIO de l'UZ Gent. "Mais j'estime qu'ils ne trouveront pas réaliste d'implémenter un système ERP en 3 mois."

Pour rappel, l'UZ Gent a lancé, il y a un an, une adjudication à grande échelle pour l'achat d'un progiciel ERP à mettre en oeuvre pour les départements de support, comme personnel & organisation, finances, ICT et gestion technique. L'objectif était de développer au sein de l'HIS (Hospital Information System) non seulement un système d'informations cliniques (avec les dossiers des patients notamment), mais aussi un système d'informations de gestion. Dans une première phase, c'est surtout le volet financier qui serait abordé, avec comme date de clôture ultime janvier 2010. Puis, ce serait au tour de la gestion technique et des ressources humaines. "Dans une deuxième phase, nous souhaiterions créer par-dessus un entrepôt de données avec du décisionnel (business intelligence)", avait déclaré Sijnave l'an dernier.

2010 devient donc 2011, "mais pas à cause de la crise", assure Sijnave. La raison, c'est simplement que l'UZ Gent a reçu l'an dernier trop peu de réponses qui, en outre, visaient toutes un seul grand acteur ERP. "Si après la première sélection de ce nombre restreint de candidats, il n'en reste qu'un, on n'a pas de base de négociations. Et si une seule technologie est proposée, on ne peut établir des comparaisons que sur la base des qualités de l'intégrateur. Voilà pourquoi nous avons décidé de réitérer l'adjudication avec un cahier des charges affiné." L'UZ Gent se retrouve dans la phase d'élaboration de la liste préférentielle (shortlist).

Selon Sijnave, ce n'est pas un cas exceptionnel. "L'UZ Brussel fait exactement pareil. Il s'agit d'un marché difficile avec - disons-le franchement - peu de concurrence." Les soins de santé n'effraient-ils pas certains fournisseurs? "Si, répond Sijnave. On trouve de très nombreux récits négatifs relatifs à des échecs de projets ERP dans ce secteur. Il n'y a quasiment pas de grands cas de mises en oeuvre ERP complètes dans les hôpitaux, en Belgique non plus. En outre, cela implique de grosses sommes d'argent, ce qui est un problème de nos jours."

La confusion ne peut être possible, toujours selon Sijnave: "Il ne s'agit pas d'un dossier de patient électronique, mais d'un système ERP 'purement' administratif. Chez nous, les patients sont les clients, et la comptabilité et la politique en matière de personnel diffèrent à peine de celles d'autres grandes sociétés..."

Nos partenaires