UXprobe améliore les applis

18/02/16 à 12:41 - Mise à jour à 12:42

Créer des applis, c'est une chose, mais en créer de bonnes, c'est une tout autre paire de manches. Avec l'outil UXvue, UXprobe aide les développeurs à analyser ce que pensent les utilisateurs de leurs créations et comment dès lors faire mieux. "Finalement, tout dépend du degré de satisfaction du client."

UXprobe améliore les applis

© Tom Peeters

Quinze années d'expérience dans la recherche de la facilité d'emploi, cela ne passe pas inaperçu. Et c'est bien ce qui s'est arrivé, lorsque Jan Moons de chez Bell Labs, le laboratoire de recherche d'Alcatel-Lucent, a rencontré le Canadien Paul Davies. Conjointement, ils ont développé l'idée d'UXvue, un outil qui permet aux développeurs de logiciels de contrôler l'utilisation de leurs produits.

"Nous ne sommes évidemment pas les premiers à développer des outils d'analytique", déclare Moons en riant. "Mais à ce que l'on sache, nous sommes les seuls à proposer le pack complet. Si vous intégrez notre logiciel à votre application, vous obtiendrez non seulement des statistiques sur l'utilisation de celle-ci, mais vous pourrez aussi poser aux utilisateurs de petites questions dans le style de micro-sondages, et ils pourront eux-mêmes vous donner un feedback. Toutes ces données sont automatiquement transférées au compte du client dans notre 'backend', où les développeurs peuvent se connecter pour effectuer des analyses. Ce qui nous rend tout à fait uniques, c'est que nous proposons tout cela non seulement pour les applis mobiles, mais aussi pour les applications desktop."

Il existe un besoin de ce genre de service, Moons en est certain: "De plus en plus, les banques et autres fournisseurs de services travaillent via des applications. Il s'agit donc de veiller à ce qu'elles soient de bonne qualité, si l'on veut garder ses clients. Avec UXvue, le développeur peut démontrer de manière quasiment scientifique que ses produits ont la qualité exigée. Les partenaires qui utilisent notre outil, y recourent aussi effectivement en tant que gage de qualité chez leurs clients."

UXvue se présente sous forme de logiciel SaaS et est dès lors vendu par le truchement d'un modèle de licence. "Nous avons débuté, il y a environ deux ans, avec notre premier client, l'entreprise néerlandais Astrata, et avons entre-temps accueilli pas mal de grands noms, principalement dans le secteur bancaire, mais aussi de petites start-ups. Nous estimons important aussi d'atteindre ces dernières, puisque nous sommes nous-mêmes encore une jeune entreprise", affirme le co-fondateur. "Voilà pourquoi nous procédons à du marketing ciblé sur les blogs et, par exemple, via une collaboration avec Accenture."

Lors de sa création en 2013, UXprobe fit l'objet d'un investissement de 50.000 euros dans le cadre du programme iStart d'iMinds. Un lien avec le Centrum voor User Experience Onderzoek de la K.U.Leuven lui permit de récolter 50.000 euros supplémentaires.

"Depuis lors, nous avons encore reçu une bourse de recherche de 157.000 euros de l'IWT, afin d'améliorer l'évolutivité de notre plate-forme. En outre, CreatiFi, l'accélérateur européen pour le secteur créatif, a mis à notre disposition 50.000 euros dans une première phase, avant de répéter l'opération en décembre, mais cette fois avec 100.000 euros. Grâce à toute cette aide, nous envisageons de mettre sur pied une nouvelle phase de capitalisation durant la seconde partie de cette année, où nous ciblerons surtout les capital-risqueurs qui comprennent ce que nous faisons et qui pourront nous faire encore progresser dans la bonne direction."

Et ensuite? L'international? Plus ou moins, admet Moons: "A présent, nous sommes essentiellement actifs au Benelux, où nous pouvons encore offrir un support rapide sur site, mais début 2017, nous pensons être prêts pour proposer un service en ligne complet, utilisable au niveau mondial. Mais pour cela, notre environnement devra encore être un peu plus stable et surtout rapidement évolutif. Nous y travaillons d'arrache-pied."

UXprobe

Siège social: Heist-op-den-Berg

Nombre d'associés: 2

A la recherche d'investissements supplémentaires?: Durant le second semestre de 2016, l'entreprise souhaite trouver des capital-risqueurs qui lui permettront de progresser encore.

Site web:www.uxpro.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires