Unizo va accorder toute son attention aux médias sociaux et au cyber-crime

02/01/14 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Datanews

Les membres d'Unizo affirment qu'ils accorderont en 2014 une attention toute particulière aux médias sociaux et à la sécurisation contre la cybercriminalité, mais aussi aux tablettes et à l'e-facturation.

Unizo va accorder toute son attention aux médias sociaux et au cyber-crime

Une enquête effectuée parmi les membres de l'organisation des entrepreneurs Unizo nous apprend que la sécurité figurera tout en haut de leur agenda. Cette attention devrait se traduire en davantage d'investissements dans des moyens de protection complémentaires, tels des logiciels, des pare-feu (firewalls) et des filtres, selon 31 pour cent des répondants. C'est là le résultat des événements de l'année écoulée, dont de nombreuses attaques d'hameçonnage (phishing) et bien entendu aussi tout le tumulte causé par les révélations de Snowden, ainsi que le piratage de systèmes chez Belgacom. En outre, 28 pour cent des personnes interrogées estiment qu'ils doivent s'armer plus pour lutter contre le cyber-crime. Des conseils et recommandations dans ce sens figurent entre autres dans le Belgian Cyber Security Guide, qui s'adresse explicitement aussi aux plus petites entreprises.

Du reste, l'année 2014 a débuté en force sur le plan de la cybercriminalité avec des attaques réussies perpétrées contre Snapchat (fuite des numéros de téléphone de quelque 2,6 millions d'utilisateurs) et Skype. Le blog et les comptes Twitter de Skype même ont en effet été piratés par ce qu'on appelle la Syrian Electronic Army dans le but de diffuser des messages anti-Microsoft.

Médias sociaux

2014 sera manifestement aussi l'année au cours de laquelle les PME membres d'Unizo croient en la percée des médias sociaux. Pas moins de 47 pour cent des répondants prévoient en effet une utilisation croissante des médias sociaux cette année. En outre, 32 pour cent des participants à l'enquête envisagent une hausse de l'utilisation des tablettes et - élément intéressant - 30 pour cent voient une percée de l'e-facturation. Quelque peu dans le sillage des prévisions susmentionnées, 19 pour cent des répondants s'attendent aussi à une augmentation du besoin d'un site web mobile et de contacts numériques avec les pouvoirs publics.

Trois données sautent encore aux yeux. Seuls 11 pour cent des répondants qualifient le contrôle de l'utilisation et de la protection des données comme un point d'attention. 'Travailler de plus en plus dans le nuage (cloud)', tel sera pour 10 pour cent d'entre eux un défi pour 2014. Enfin, pas moins de 11 pour cent prévoient que l'impression 3D (additive manufacturing) 'sera importante au sein de la PME'.

Nos partenaires